Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

NIASSE, TANOR ET DANSOKHO sont dans l'érreur politique


Rédigé le Lundi 16 Décembre 2013 à 13:17 | Lu 74 fois | 0 commentaire(s)



NIASSE, TANOR ET DANSOKHO sont dans l'érreur politique
Moustapha Fall « Che », le secrétaire général du parti Actions patriotiques de Libérations (Apl) « Dogg Boumou Gacce », membre de la coalition « Macky 2012 » a estimé samedi, lors d’une sortie à Kaolack que Moustapha Niasse, Ousmane Tanor Dieng et Amath Dansokho, respectivement secrétaires généraux de l’Alliance des forces de progrès (Afp), du Parti socialiste (Ps), et ancien patron du Parti de l’indépendance et du travail (Pit) sont en train de commettre une grave erreur politique. Et cela, depuis qu’ils ont accepté de gouverner ensemble avec Macky Sall, autrement dit de renouveler leur ancrage dans la coalition « Bennoo Bokk Yaakaar » en appliquant le programme Yoonu Yokkuté du chef de l’Apr.
De l’appréciation des choses du leader de l’Apl, «Bennoo Bokk Yaakaar est une coalition de second tour, une coalition de règlement de comptes où tous les intervenants du côté opposition travaillaient à l’époque dans un sens commun, celui de faire partir Wade. Ce fut alors une coalition ponctuelle dont la seule mission était de suspendre la gestion très critiquée du régime libéral. Elle est aussi une coalition qui ne doit pas être pérennisée dans la mesure où tous les intéressés ont une ambition nationale, donc de futurs concurrents d’intérêt à Macky Sall ».
Minimisant cependant toutes les déclarations faites par ces leaders de partis relativement à la prochaine élection présidentielle, Moustapha Fall «Che» a indiqué que «l’erreur de la plupart des cas est que ces hauts personnages politiques participent à la gestion du pouvoir. Et dés le moment où ils acceptent de participer à la gestion du pouvoir de Macky Sall, forcément ils célébreront le programme « Yoonu Yokkuté » et les actes politiques que Macky Sall pose pour un second mandat présidentiel seront assez éloquents et les gêneront dans leur entreprise de présenter un programme contraire»
.
A la question de savoir si le prétexte de cette sortie est de casser les rapports entre le président Macky Sall et ses frères d’armes, le «Che» a expliqué que Macky Sall qui, en tant que personne, les a invités dans le travail est conscient de cela, mais malheureusement il ne peut pas se prononcer sur la question. Et même si, pour la plupart des observateurs de la scène politique nationale, les candidatures de Moustapha Niasse, Ousmane Tanor Dieng et Amath Dansokho à l’élection présidentielle de 2017 deviennent de plus en plus incertaines, Moustapha Fall reste fortement persuadé que «même si des changements interviennent prochainement au sein des partis membres de la coalition BBY, cette dynamique de se positionner pour l’élection de 2017 sera toujours une réalité au sein de Bennoo».

Sud quotidien




Publicité



Facebook