Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

Moustapha Cissé Lô demande le renvoi de Mor Ngom du palais


Rédigé le Jeudi 11 Juillet 2013 à 13:13 | Lu 47 fois | 0 commentaire(s)


Le coordonnateur de l’Alliance pour la République (APR) à Mbacké, Moustapha Cissé Lô, s’en est pris vertement hier à Mor Ngom, au cours d’un point de presse à Mbacké. Il demande à Macky Sall de le renvoyer de la présidence.


Moustapha Cissé Lô demande le renvoi de Mor Ngom du palais
(Correspondance) - Il en veut à Mor Ngom directeur de cabinet du chef de l’Etat. C’est un Moustapha Cissé Lô furieux qui a fait face à la presse, hier, pour brocarder son frère de parti. «Mor Ngom doit quitter immédiatement l’entourage du président de la République. Il y va de l’intérêt de Macky Sall», a-t-il martelé à l’entame de son propos. Selon le vice-président de l’Assemblée nationale, le directeur de cabinet du chef de l’Etat est un homme de tendance. 
À l’en croire, ce dernier ne joue pas franc jeu avec Macky Sall et il est en train de décrédibiliser cette fonction. «Il doit jouer le rôle de conciliateur. Au contraire, il divise les responsables du parti et donne de fausses informations qui seront compromettantes pour Macky Sall demain», ajoute-t-il. Avant de lancer un appel à ce dernier. «Je ne voudrais pas que demain le chef de l’Etat soit surpris pour dire qu’il  n’était pas au courant de certaines choses. Mor Ngom est nuisible au parti et au palais de la République. Il ne rend service à personne. C’est l’ensemble des responsables du parti qui souhaitent son départ de la présidence. Il faut que Macky Sall prennent ses responsabilités avant qu’il ne soit trop tard», a soutenu Moustapha Cissé Lô.
Sous le même registre, Moustapha Cissé Lô met en garde contre les apéristes qui torpillent l’unité au sein de leur formation politique. «Je suis contre les attaques répétées à l’encontre de Me Alioune Badara Cissé qui est responsable et membre fondateur du parti. L’heure n’est pas à la division, mais plutôt au renforcement du camp présidentiel. Il faut que Macky Sall siffle la fin de la recréation. Quelles que soient ses contradictions avec le chef de l’Etat, Me Cissé doit  être traité avec respect», dit-il en faisant allusion à la sortie de Mahmouth Saleh.
Abordant la situation politique dans le département de Mbacké, Moustapha Cissé Lô se dit victime d’attaques à outrance orchestrées par ses adversaires. «Désormais, je répondrais coup pour coup. Je ne pardonnerais plus personne. Trop c’est trop», prévient-t-il. Avant d’ajouter : «D’ailleurs, je suis et je resterais coordonnateur départemental de l’APR à Mbacké. Je ne compte plus céder un seul pouce à  mes adversaires qui sont de grandes gueules, mais qui ne représentent rien.» Pourtant, il avait démissionné de ce poste. Ce retournement de veste s’explique selon lui, par le souhait de Macky Sall de coordonner le parti dans le département de Mbacké. «Je vais m’investir à côté de Macky Sall pour une large victoire de notre coalition aux prochaines élections locales», dit-il.
Le coordonnateur de l’Alliance pour la République (APR) à Mbacké procédait, hier, à la distribution de semences et de soutien aux militants du département pour le Ramadan d’un montant de 10 millions.
Le quotidien




Publicité



Facebook