Mouss Diouf, ses filles outrées par Sandrine : 'Elle recherche la notoriété'


Rédigé le Jeudi 13 Février 2014 à 15:52 | Lu 576 fois | 1 commentaire(s)



Le 7 juillet 2012, le comédien Mouss Diouf disparaissait à l'âge de 47 ans au terme d'un long combat après deux accidents vasculaires cérébraux. Sa veuve, Sandrine Diouf, qui l'a accompagné jusqu'au bout, a sorti le livre Au-delà de la vie (Michel Lafon) le 9 janvier dernier afin de relater sa vie commune avec l'acteur, leur combat contre la maladie mais aussi ses relations tendues avec "l'ancienne famille" de Mouss... Un mois après la parution de l'ouvrage, Tessa (25 ans) et Selena (18 ans) - les filles aînées que l'acteur a eues avec sa précédente femme Sylvie - ont décidé de sortir de leur silence lors d'un entretien avec Gala et de réagir à ce qu'elles appellent "une recherche de notoriété".
 
D'entrée de jeu, la jeune Selena se confie et ne mâche pas ses mots à propos de la parution de ce livre : "J'avoue être très en colère et je crains que ça ne passe pas. Ça va trop loin ! Si on souhaite la notoriété, on la gagne par soi-même, on ne la vit pas par procuration. J'ai, en ce qui concerne Sandrine, le mauvais pressentiment qu'elle a besoin d'exister publiquement. (...) Le deuil nous a imposé le silence. Mais il y a des choses qu'on ne peut plus laisser passer."
 
De son côté, sa grande soeur Tessa ne décolère pas moins et reproche à Sandrine Diouf de vouloir les "diaboliser". Elle l'accuse en outre de les avoir averties de l'attaque cérébrale de leur père après de nombreux people, d'avoir épousé son père alors qu'il était "dans un état végétatif" - ce qui est faux - et d'avoir accepté la diffusion d'un reportage où l'on voit le comédien de la série Julie Lescaut "tuyauté et diminué". "C'est un manque total de respect à son égard", ponctue Selena.
 
Comme l'indiquent les deux soeurs, dans le clan Diouf, la pudeur est de mise. De ce fait, quand Sandrine se permet d'évoquer le décès de Dorian, le frère aîné des deux soeurs, mort accidentellement à moins de 1 an, le sentiment de révolte prend le dessus. "Chez nous, les peines et les douleurs s'intériorisent et ne s'étalent pas ! Notre mère n'est pas encore morte pour que l'on évoque ce drame aussi intime à sa place ! Personne n'a le droit de toucher à sa peine", lâche-t-elle encore, remontée.
On peut comprendre que les deux filles de Mouss veuillent aussi "exister"... en faisant des reproches. Rappelons que Sandrine Diouf a gagné tous les procès qui lui ont été intentés par les filles de Mouss, qu'elle a assumé seule physiquement, financièrement et moralement toutes les années de présence près d'un Mouss très malade. D'après nos informations, Selena et Tessa n'ont jamais cherché à entrer en contact avec leur demi-frère Isaac (8 ans) depuis la mort de leur père en juillet 2012.
 
De son côté, Sandrine Diouf voit ce livre comme une thérapie et, surtout, comme un vibrant témoignage d'amour laissé à son fils Isaac, né de ses amours avec l'acteur de Julie Lescaut. Lors d'une interview accordée à nos confrères de TV Mag, la veuve déclarait récemment : "Je retrouve la paix intérieure, j'ai été au bout des choses, la pire des choses, ça aurait été que Mouss parte sans m'attendre mais j'étais dans le lit avec lui, il s'est éteint avec ma main sur son coeur." Et d'ajouter, apaisée : "Je pense que je pourrais être amoureuse, j'ai 40 ans, ma vie continue. On ne fait pas le deuil, on vit avec le deuil. J'ai envie pour mes enfants et pour moi, je suis une femme."
Purepeople




Publicité



Facebook