Mor Ngom : Plus de 600 emplois verts durables seront créés


Rédigé le Mardi 8 Avril 2014 à 18:02 | Lu 42 fois | 1 commentaire(s)


Plus de 600 emplois verts durables et décents seront créés et une centaine seront consolidés, afin de contribuer à atteindre l’objectif de plein emploi pour un financement de 160 millions de francs CFA, a annoncé, mardi à Dakar, Mor Ngom, ministre de l’Environnement et du Développement durable.

‘‘Le gouvernement s’est fixé un objectif de plein emploi dans un contexte marqué par un taux de chômage relativement élevé et une augmentation de la population active à un rythme supérieur à celui de l’offre d’emploi’’, a expliqué Mor Ngom.

''C’est pourquoi, a-t-il indiqué, la création des emplois verts décents et durables sera ainsi une des voies retenues par le ministère de l’Environnement et du Développement durable pour contribuer à l’atteinte de cet objectif de plein emploi''.

Il présidait l'atelier de lancement des initiatives de création d’emplois verts qui s’inscrit dans le Programme de renforcement et de consolidation des acquis (PRCA).

‘’Il sera réalisé à partir de ce projet mais aussi grâce au programme national sur les emplois verts, élaboré avec l’appui du Programme des nations unies pour le développement’’, a dit Mor Ngom.

''Après analyse du premier lot, a-t-il souligné, 19 requêtes ont été jugées pertinentes par le comité scientifique et technique''. ‘’Nous sommes là pour approuver officiellement ces requêtes et lancer les activités de création des emplois verts durables et décents’’ a-t-il précisé.

M. Ngom a ajouté que sur la base de l’auto-emploi, ce premier lot de requêtes va générer 600 emplois vers et 100 autres vont être consolidés. Les principales filières concernées sont la gestion des ordures ménagères, la foresterie, les énergies renouvelables et la pisciculture.

‘’La ligne de financement mise en place permet d’accorder des subventions allant de 70 à 80% du montant total des projets de 160 millions de francs CFA’’ a t- il insisté, avant d’inviter les bénéficiaires à s’investir pour atteindre les objectifs fixés pour apporter des réponses adéquates à des préoccupations environnementales.

La réussite de chaque projet, selon lui, sera un argument de plus, pour poursuivre la création et la promotion des emplois verts dans des secteurs innovants.

‘’Un second lot sera aussi financé au mois de mai prochain. Ainsi, des institutions de financement décentralisées ont été recrutées pour renforcer les capacités de gestion financière, pour accompagner les populations bénéficiaires dans l’exécution de leurs projets’’, a-t-il fait savoir.

Mor Ngom a ajouté qu’une ''démarche participative et inclusive reposant sur une approche éco-géographique a permis à l’équipe du projet, durant plusieurs mois, d’informer et de toucher l’essentiel des populations cibles''.

Huit régions vont bénéficier de ce projet (Dakar, Thiès, Diourbel, Kaolack, Kédougou, Sédhiou, Ziguinchor et Fatick).

Divers volets d’éco-activités sont retenus. Ce sera soit des emplois créés soit des emplois consolidés.

aps






Publicité



Facebook