Mimi Touré: "Au Sénégal, ce sont souvent les voleurs qui crient au voleur"


Rédigé le Lundi 31 Mars 2014 à 10:14 | Lu 69 fois | 0 commentaire(s)



Mimi Touré: "Au Sénégal, ce sont souvent les voleurs qui crient au voleur"
VIPEOPLES.NET La traque des biens mal acquis continue de plus belle.  Présidant la cérémonie officielle d'ouverture d'un atelier portant sur le thème "Prospective et sociologie du Plan Sénégal émergent ou essai de décryptage sociologique des pesanteurs : freiner, bloquer ou annuler l'élan du PSE", Mimi Touré est une nouvelle fois montée au créneau pour mettre en garde les dignitaires de l'ex régime.
Comme à son habitude le Premier Ministre n'a pas porté de gants pour réaffirmer la volonté de son gouvernement de combattre l'enrichissement illicite.

"Il est évident que nous sommes à une étape de notre histoire économique où une ère de nouvelle gouvernance est inaugurée avec le régime du président Macky Sall", a-t-elle affirmé.

Selon Mme Touré, "le président de la République, Macky Sall, a voulu rompre avec le passé du point de vue de la gouvernance. Cela demande un changement de comportement radical qui a été incarné dès son arrivée. C'est-à-dire une autre manière de gérer nos deniers publics".

Et Mimi d'enfoncer le clou: "Au Sénégal, on est dans un pays paradoxal où c'est ceux qui doivent le moins parler qui parlent le plus. Malheureusement, ce sont souvent les voleurs qui crient au voleur. Ceux qui parlent d'acharnement feraient mieux de faire profil bas et de se trouver de bons avocats", a-t-elle dit.




Publicité



Facebook