Me Wade à Bougane Guèye : “Pour mon retour au bercail, je veux que Sen Tv diffuse tout en direct ; à la fin des manifestations, je t’offre une interview exclusive”


Rédigé le Mardi 22 Avril 2014 à 04:16 | Lu 68 fois | 0 commentaire(s)


Macky Sall risque de piquer une crise des nerfs digne du nom, et pour cause. L’ancien Président de la République, dont le retour au bercail est prévu le 23 avril prochain, s’est entretenu, il y a quelques instants, avec le patron du Groupe de presse D Média. Et selon des sources généralement bien informées, Actusen.com peut écrire, sans être démenti, que Me Abdoulaye Wade et Bougane Guèye Dany se sont longuement entretenus au sujet de plusieurs questions, dont notamment la couverture médiatique que le Parti démocratique souhaite imprimer à l’accueil qui sera réservé à son secrétaire général national.


Me Wade à Bougane Guèye : “Pour mon retour au bercail, je veux que Sen Tv diffuse tout en direct ; à la fin des manifestations, je t’offre une interview exclusive”
Me Abdoulaye Wade s’est adressé à Bougane Guèye Dany en ces termes : “pour mon retour au bercail, je veux que Sen Tv diffuse tout en direct”. Poursuivant, la “divinité” des libéraux d’en rajouter cette couche : “après la couverture des manifestations liées à mon retour, je réserverai à ton Groupe (Sen Tv, Zik Fm, Tribune) une interview exclusive”. 

Viviane Wade en rajoute cette couche : “c’est D Média que tous les Sénégalais préfèrent et suivent. Donc, je t’exhorte à poursuivre dans la voie que tu as empruntée, jusqu’ici” 

Comme pour secouer l’ego du patron de D Média, le prédécesseur de Macky Sall passe, au bout du fil, son épouse et ex-première Dame à Bougane Guèye Dany. Et Viviane Wade de dire à ce dernier : “c’est D Média que tous les Sénégalais préfèrent. Qu’il s’agisse de ceux qui sont au pays ou ceux de la diaspora. Donc, je t’exhorte à poursuivre dans la voie que tu as empruntée, jusqu’ici”. 

Pour rappel, au lendemain du club de Paris organisé en fin février 2014, Me Abdoulaye Wade avait accordé à notre confrère Ameth Aïdara une interview exclusive, au cours de laquelle il avait secoué le régime de Macky Sall. Cette fois-ci, les choses risquent de se corser pour son successeur, eu égard au contexte ô combien tendu, symbolisé par le jugement en juin de Karim Wade, dans le cadre de la traque des biens supposés mal acquis. 

Actusen.com


Nouveau commentaire :

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


Publicité



Facebook