Marseille- « banquier le jour, serveur la nuit », Babacar Ba coordinateur du comité de soutien de Pape Diouf


Rédigé le Vendredi 28 Mars 2014 à 11:45 | Lu 163 fois | 0 commentaire(s)


Coordinateur du comité de soutien de Pape Diouf, ce jeune sénégalais déborde d’une sorte d’énergie nerveuse et communicative caractéristique d’une forte ambition pour participer à la gestion des affaires dans la cité phocéenne.


Installé très récemment à Marseille  et directeur régional du groupe Bank of Africa, il a déjà à son actif une expérience professionnelle diversifiée au Sénégal  et en Côte d’ Ivoire dans le marketing et la communication.

Si on peut le voir servir certains soirs dans le restaurant gérée par son épouse qu’il vient de créer  (la Téranga dans le 1er arrondissement), il n’en garde  pas moins une lucidité et un pragmatisme redoutables dans l’analyse et les solutions qu’il préconise.

La parole claire et le mot pesé, Babacar Ba se distingue nettement par une analyse d’abord économique de la situation marseillaise dans laquelle selon lui les sénégalais ne sont nullement une spécificité.

Reliant les problèmes marseillais à une économie mondialisée dont la financiarisation se nourrit d’un chômage endémique, il dresse un tableau sombre sur une ville dont le potentiel de développement  économique est plombé par un « dialogue  social compliqué » mais aussi par la violence  sociale et la fracture urbaine et sociale entre les quartiers nord et ceux du sud

Conscient de la nécessité de réconcilier Marseille, Babacar Ba voit en Pape  Diouf l’idéal et l’exemple grâce auxquels l’espoir d’une relance de l’économie et d’unemobilisation  sociale et citoyenne sont possibles.

C’est ainsi qu’il s’est fortement mobilisé dans la campagne  des municipales avec l’ambition de participer au projet de Pape Diouf en lui apportant l’expertise économique et financière qu’il a capitalisé, au profit de la transformation de la ville.

LA VIDEO

http://www.youtube.com/watch?v=B14jY7el9JA

Propos recueillis par Karfa S. Diallo
senenews