Marche avortée de la plateforme des Karimistes : La danse des loups


Rédigé le Samedi 8 Février 2014 à 13:21 | Lu 77 fois | 2 commentaire(s)


VIPEOPLES.NET - L'imbroglio juridico-politique engendrée par l'incarcération de KARIM WADE révèle une autre facette de certains de ses partisans " soucieux " de porter le combat de l'opinion pour la libération de leur mentor et qui n'hésitent pas à se sucrer sur les malheurs du plus célèbre détenu de rebeuss. En prison depuis prés d'un an, Karim WADE continue de susciter un intérêt morbide de la part de personnes que la morale n'étouffe certainement pas. L'illustration en a été donnée lundi lors de la fameuse marche avortée initiée par la plateforme des Karimistes dans la banlieue Dakaroise et qui s'est révélée n'être ni plus ni moins qu'une affaire de gros sous. Tant que leurs agissements se limitaient à squatter les murs de la MAC de rebeuss tous les lundis et à comploter à qui mieux mieux pour apparaitre comme le meilleur réconfort du ci-devant ancien ministre du ciel aux fins d'entrer ou de rester dans ses bonnes grâces ( qui sait ...la cote de ce dernier adopte une courbe croissante depuis son arrestation ) ça pouvait passer. Mais de la, à orchestrer la danse du scalp autour de l'ami de Alioune NDAO jusqu’à organiser un simulacre de marche dans le seul dessein de soutirer indument de l'argent à ses supposés bailleurs et soutiens de l'ombre, il y avait un pas que ces champions de la manipulation n'ont malheureusement pas hésité a franchir.

En la matière, il faut reconnaitre que ce fut un coup de maitre puisque ces impénitents à la tête desquels trône l'incontournable Aly Nar NDIAYE affabulé de , Mary AW , Bara GAYE , Fabouly GAYE , Bachir DIAWARA , et Babacar KANE ont réussi la prouesse de gruger leurs pigeons de circonstance de plus de 7 millions de francs . Leurs victimes se nomment : Awa DIOP Cote d’ivoire délesté de ...4 millions " pour la bonne cause ", Aida MBODJ 1 million, Oumy Salamata TALL 1,5 million , Ndiouga DIENG 500 mille, Samuel SARR 600 milles . Et la liste n'est pas exhaustive. En organisant leur coup, ces messieurs, dame savaient pertinemment que l'initiative était plombée depuis le début d'abord par la frilosité de l'autorité à autoriser les manifestations de contestation dans la banlieue, ensuite par la pleine conscience qu’ils avaient du fait de leur incapacité à drainer foule. Leur seul objectif était donc d'opérer un tong - tong digne des soirs de tamxarit avec les sous colmatés par ci et par là. Un partage de bouki l’hyène qui a fini par semer le désordre dans le camp de WADE fils que nos sources nous décrivent très remonté par cette affaire et qui rumine sa colère contre leurs auteurs Buvant le calice jusqu’à la lie, " ces marcheurs " d'un genre particulier ont poussé l'ignominie jusqu’à simuler le kidnapping de la dame Marie AW pour maquiller leur forfaiture et mettre de la poudre aux yeux de l'opinion qui n'a que trop vu et entendu depuis que le fils WADE a atterri a l’hôtel zéro étoile de rebeuss.

Ces soutiens du plus célèbre détenu de rebeuss devraient pourtant comprendre que leurs pratiques d'un autre époque n'honore ni leur petite personne ni leur leader parce qu'aux antipodes de la morale. Une vertu universelle voudrait que lorsque quelqu'un est dans des difficultés, on ne cherche pas à vivre de ses déboires, surtout lorsqu'il s'agit d'une affaire aussi sensible que celle ci vu l'étoffe du concerné et qui depuis un an expose notre pays aux regards de l'opinion internationale. Vivement un dénouement dans les meilleurs délais de cette imbroglio politico-judiciaire. Vivement que justice soit rendue de Façon libre équitable et ...vivement que les loups rentrent dans leur cache.


Marche avortée de la plateforme des Karimistes : La danse des loups


Nouveau commentaire :

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


Publicité



Facebook