Mame Fatou Ndoye, Tfm : "Comment je suis devenue journaliste sportive..."


Rédigé le Mardi 30 Avril 2013 à 19:04 | Lu 385 fois | 0 commentaire(s)


Elle est sans doute l'un des meilleurs journalistes sportifs de ce pays. Ancienne rédactrice en chef de la radio Nostalgie, Mame Fatou Ndoye, porte sa passion du football en bandoulière. Et l'émission "Parlons foot" peut le confirmer même si elle se déclare polyvalente.


Mame Fatou Ndoye, Tfm : "Comment je suis devenue journaliste sportive..."
"C'est un choix lié à la passion et surtout à l'influence parentale. Mon père était un homme qui aimait beaucoup le football. Je l'ai perdu il y a quelques semaines de cela. Quand j'étais encore plus jeune, il m'amenait souvent avec lui au stade pour suivre des matches de football. A la maison on avait l'habitude de suivre ensemble les matches à la télévision. Lorsque j'ai commencé mon cursus scolaire, je nourrissais l'ambition de devenir journaliste. Mais je ne savais pas ce qui allait être ma spécialisation. C'est ce qui est assez marrant et étonnant. J'ai fait un cursus classique sanctionné d'un Bac L. Par la suite, je suis allée en France où j'ai fait deux années d'études linguistiques à Besançon. Après, j'ai passé la Licence et la Maîtrise en information et communication à Lyon. [...] Et chaque fois qu'il a fallu faire des stages, c'est dans le sport. J'ai fait les services sport de Rfi et Africa 1. A un moment donné, je me suis dit que tout ceci est bien d'autant plus que c'est une démarche académique et universitaire. Mais ce qu'il me faut c'est de parler de football en alliant mon métier et ma passion. C'est pour cette raison que les gens me collent l'étiquette de journaliste sportive. Pour moi c'est une définition erronée. Je suis une journaliste polyvalente", a-t-elle laissé entendre lors d'un entretien avec Enquête.




Publicité



Facebook