Lutte traditionnelle : Pape Dia honore la Femme


Rédigé le Jeudi 25 Avril 2013 à 15:17 | Lu 581 fois | 0 commentaire(s)


L'attraction majeure, ce week-end au stadium Iba Mar Diop, porte la signature de Pape Dia Productions qui y organise un tournoi de lutte traditionnelle doté du "Drapeau Mme Mariame Badiane, ministre d'Etat". Pour les besoins de ce gala, la structure "managée" par notre confrère, par ailleurs directeur technique de la RFM met en jeu 2.500.000 frs.


Lutte traditionnelle : Pape Dia honore la Femme
Après Bayack et Iba Mar Diop, lors de sa seconde sortie, Pape Dia Productions revient à la case-départ. L'objectif avoué de ces tournois de lutte traditionnelle est de "contribuer à la redynamisation de la lutte simple qui peine à atteindre les sommets. Mes collègues (promoteurs de lutte traditionnelle) et moi oeuvrons pour le développement de cette forme de lutte qui nous a valu beaucoup d'honneur dans la sous-région et en Afrique", révèle-t-il.
Guidé par sa passion et son amour pour cette discipline à laquelle il consacre tout son temps libre, ce natif de Nguéniène (village situé dans la Petite Côte, à quelques kilomètres de Joal-Fadiouth) est un homme de défi dont les sorties au stadium Iba Mar Diop mobilise toujours une foule très nombreuse. Les journées de Pape Dia Production passent et se ressemblent avec toujours un surplus d'amateurs, férus et autres accrocs de lutte simple. Suffisant pour contraindre  le CNG et les préposés au service d'ordre à arrêter la vente des tickets d'entrée pour raison de sécurité. Les lutteurs ne sont pas en reste. Ils sont toujours plus d'une centaine à se présenter sur la ligne de départ. Nul doute qu'il en sera den même ce week-end avec les 2.500.000 frs cfa mis en jeu. Les amateurs ne sont pas oubliés.  Un kit solaire sera remis, après tirage au sort,  au plus chanceux des cent premiers amateurs détenteurs de tickets d'entrée. L'animation sera le fait du duo Babou Faye-Khady Diouf, auteur de "Dioffior arrondissement, Abdou Ndama Thiam .....". Cette paire d'ambianceurs, à elle seule, vaut le  déplacement. La crème de la traditionnelle composée notamment de Fodé Sarr, vainqueur du premier tournoi de lutte traditionnelle organisé par Baol Productions,  Usine Doolé, détenteur du "Drapeau Dr Malick Diop" disputé le week-end dernier,  les frères Faye (Wagane et Diamé) qui se sont illustrés récemment à Iba Mar Diop,  Louis Thior et Cheikhou Diouf, deux anciens pensionnaires de la tanière des "Lions" de la lutte, entre autres "stars", est très attendue à ce  grand rendez-vous où la lutte pure élit droit de cité.*
tuus
Babacar S. FAYE



Dans la même rubrique :
< >


Publicité



Facebook