« Les sénégalais ont été trompés sur la baisse des prix de denrées »


Rédigé le Samedi 27 Avril 2013 à 13:17 | Lu 326 fois | 3 commentaire(s)


Alcaly Ben Mohamed Diouf, expert en marketing et communication politique


«  Les sénégalais ont été trompés sur la baisse des prix de denrées »
«  Les sénégalais ont été trompés sur la baisse des prix de denrées ». Telle est l’analyse d’Alcaly Ben Mohamed Diouf, expert en marketing et communication politique, qui décrypte la sortie du président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, d’avant-hier.

A l’en croire, il faut un débat pour tirer au clair le débat. «  Le peuple a été trompé et je demande  à ce qu’il ait un débat entre deux techniciens. Il faut un débat entre ceux qui disaient qu’il n’était pas possible de baisser les prix des denrées de première nécessité et ceux qui défendaient le contraire car les sénégalais ont été réellement trompés sur cette histoire de panier de la ménagère et c’est vraiment grave ».
Poursuivant son analyse, l’expert en marketing et  communication  explique que « le Président de la Macky Sall a nommé un nouveau directeur  du commerce intérieur mais qui n’a pas fait long feu. Cela prouve qu’il y a un réel problème. »

Revenant sur les débats soulevés lors de la campagne présidentielle de 2012, M.Douf a rappelé «  Lors d’un débat entre l’économiste, Moubarack Lô et El Hadji Alioune Diouf, le directeur du commerce intérieur  avait clairement déclaré qu’il ne pouvait y avoir de baisse de denrées de première nécessité. Donc Moubarack Lô qui a concocté dans « Yoonu Yokuté » , le programme qui concerne l’économie et les denrées de première nécessité, a vu tout faux » Et d’ajouter : «  Quand on voit un économiste , qui est supposé être brillant, qui s’est retrouvé à la présidence, c’est extrêmement grave ».

Pour lui, il appartenait à Moubarack Lô de venir s’expliquer devant les sénégalais et justifier la position qu’il avait défendu à l’époque lors de la campagne électorale puisque les denrées concernent tous les sénégalais, c’est le souci majeur du peuple ». Non sans préciser que la sortie de Moustapha Niasse était inoportune. «  Il n’appartenait pas  au président de l’Assemblée nationale de faire cette sortie. Celle-ci est inopportune. Moustapha Niasse n’avait pas à faire sa sortie. C’est dommage parce que c’est le camp présidentiel qui devait faire cette sortie ». a précisé M.Diouf.

Le Populaire
Repris par Vipeoples.net


Nouveau commentaire :
Facebook

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


Publicité



Facebook