Les larmes de la star à Lille font le buzz sur la toile.


Rédigé le Vendredi 26 Juillet 2013 à 07:31 | Lu 49 fois | 0 commentaire(s)



Les larmes de la star à Lille font le buzz sur la toile.
Un commentaire de Nicolas Capart
Nous (majestatif) aimons Rihanna d'amour. Nous (id.) ne nous en sommes jamais cachés. Pourtant, quand l'annonce de son grand chagrin sur scène fait le tour du World Wide Web plus vite qu'une sextape de Kate Middleton, on est en proie au doute. On sait la princesse du royaume R'n'B – Beyoncé en étant la reine – très à cheval sur sa communication. Une grande professionnelle qu'on croit capable de simuler telle scène à coups de larmes de crocodiles pour peu que les caméras soient braquées sur sa jolie personne. C'était le cas au Grand Stade de Lille, le 20 juillet dernier, où la chanteuse, officiellement très émue par la ferveur de son public français, a copieusement battu des cils pour humecter (voir vidéo ).
Des pleurs au timing irréprochable, versés durant le titre "Diamonds", dernier morceau du set de sa quatrième tournée mondiale du même nom. Et la star de commenter, gorge nouée: "J'aime mes fans français! Vous m'avez tellement rendue heureuse, c'est ce qui m'importe, rester ici et sentir tout l'amour dans cette salle. La fin de la tournée arrive, je suis triste, je déteste ce moment. Je déteste dire au revoir et, Lille, vous m'avez tellement donné d'amour cette nuit... Je ne sais pas pourquoi je pleure, c'est fou! Merci beaucoup, je vous aime les amis!" (à lire d'une voix tremblante, NdlR.).
Sensible, peut-être, la bombe de la Barbade a en tous cas pour sûr un sacré caractère. Elle l'avait d'ailleurs prouvé plus tôt dans ce même "Diamond World Tour". Le 17 juin, en concert à Birmingham, elle avait cogné un spectateur récalcitrant de son micro vengeur (voir vidéo ).
Après s'être pointée face au public avec deux heures de retard – trop occupée à cuver sa soirée londonienne trop agitée de la veille, backstage avec sa copine Melissa Forde – et alors qu'elle gambadait dans la fosse en chantant "We Found Love" entourée de molosses, la belle a été agrippée par un fan trop excité du premier rang. Stoppée dans sa lancée, Rihanna n'a même pas laissé le temps de réagir à ses gardes du corps et s'est débrouillée seule, assénant un efficace coup de micro au visage de son "agresseur". Avant de poursuivre sa promenade comme si de rien n'était. Professionnelle, on vous dit.




Publicité



Facebook