Légalisation de la peine de mort au Sénégal : Alioune Tine désaprouve la proposition du député Seydina Fall


Rédigé le Vendredi 22 Novembre 2013 à 16:02 | Lu 62 fois | 0 commentaire(s)


L'ancien secrétaire général de la Rencontre africaine de défense des droits de l'homme s'oppose à la proposition de loi du député Seydina Fall. Ce dernier souhaite que la peine de mort soit rétablie au Sénégal.


Seydina Fall prend comme prétexte la recrudescence de la violence au Sénégal depuis quelques temps. Selon le président du Comité sénégalais des droits de l'homme, "la peine de mort est une négation du droit fondamental à la vie. Le retour à celle-ci constitue un châtiment cruel, inhumain et dégradant, infligé au nom d'une justice d'un autre âge. Cette proposition est un recul très grave pour le Sénégal, par rapport au respect des principaux instruments de protection des droits humains". Dans un communiqué repris par la Rfm, Alioune Tine lance un appel à tous les parlementaires à rejeter cette proposition de loi.
Leral




Publicité



Facebook