Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

Le parcours de Aminata Niane


Rédigé le Lundi 11 Mars 2013 à 18:58 | Lu 284 fois | 0 commentaire(s)


Née le 09 décembre 1956, Aminata Niane reste parmi les 50 femmes influentes en Afrique en 2012 selon le journal les Afriques.
Elle s'exprime sur son parcours et formation


Le parcours de Aminata Niane
Après avoir obtenu mon Baccalauréat C au lycée John F. Kennedy à Dakar, je suis partie poursuivre mes études à Toulouse, Rennes puis à Montpellier en France. Ces études supérieures en France ont été sanctionnées par une Maîtrise en Chimie et un Diplôme d’Ingénieur en Sciences et Technologies des Industries alimentaires.

J’ai ensuite démarré ma vie professionnelle en 1983 en tant qu’ingénieur dans des grandes entreprises sénégalaises de l’agro-alimentaire (Société industrielle des Produits laitiers/SIPL et SONACOS).
Cette expérience s’est poursuivie en 1987 dans l'administration sénégalaise (Ministère du Commerce, Institut sénégalais de Normalisation), puis à partir de 1991 dans les premières structures d’appui au secteur privé, financées par la Coopération française et la Banque mondiale (Cellule d’Appui à l’Environnement des Entreprises et Fondation Secteur privé).

Enfin, après quelques années d’expérience entrepreneuriale dans le conseil en stratégie, j’ai été nommée en 2000 Directeur Général de l’APIX, Agence nationale chargée de la Promotion des Investissements et des Grands Travaux, dont la création et la gestion m’ont été confiées jusqu’en mai 2012.

Aujourd’hui, je suis Conseil spécial du Président de la République du Sénégal. En outre, je préside le Conseil d’Administration de l’Aéroport International Blaise Diagne et je suis membre du Conseil d’Administration de la société Atos.

La particularité de mon profil, c’est à la fois la double formation scientifique et managériale et l’expérience mixte publique-privée, renforcée par les standards internationaux des partenaires au développement.

vipeoples


Nouveau commentaire :
Facebook

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


Publicité



Facebook