Le nouveau look de la première dame du Congo-Kinshasa, Olive Lembe Kabila fait le buzz


Rédigé le Jeudi 12 Décembre 2013 à 16:24 | Lu 4001 fois | 0 commentaire(s)


Les dernières images de la première dame du Congo-Kinshasa secouent la blogosphère congolaise. Dans l’hombre de son mari, fortement contesté par une partie de la population congolaise, la première dame de la République Démocratique du Congo, madame Olive Lembe « Kabila » fait elle aussi les frais des critiques visant son époux. Ses oeuvres, ses sorties médiatiques sont scrutées à la loupe. Elle multiplie les actions humanitaires, aide à la jeunesse et aux femmes afin de redorer l’image fortement écornée d’un mari toujours en proie à une crise de légitimité nationale.


Le nouveau look de la première dame du Congo-Kinshasa,  Olive Lembe Kabila fait le buzz
Aujourd’hui, ce ne sont plus ces oeuvres qui secouent les réseaux sociaux. Mais son apparence physique et son nouveau look. Apparu embonpoint lors du dernier sommet de la Francophonie qui s’était ténu à Kinshasa en octobre 2013, Madame Lembe dans l’ombre des caméras a pris soin de son apparence. Hier, son arrivée à la cérémonie d’hommage à Nelson Mandela, aux côté de Joseph Kabila, madame Lembe est apparu amaigri, crâne rasé, lunettes de soleil sur le nez. Un total look qui a surpris les congolais qui avaient d’elle l’image de la bonne maman bien en chaire. Les internautes ont tout de suite vu la ressemblance avec le look de la protégée de Koffi Olomide, la chanteuse Cindy Le Cœur. Les photos montages associant madame Lembe et Cindy ont très vite inondé la toile venant en soutient aux accusations sur la coiffure de madame Kabila qui ne serait digne d’une première dame. D’autres s’essayent à imaginer une maladie qui aurait conduit madame Kabila à suivre une chimiothérapie. Ce qui expliquerait selon les internautes ce changement de look. Ce changement d’apparence qui a surpris, peut également avoir une justification autre qu’une maladie imaginaire. Ne peut-on pas concevoir que la première dame aie tout simplement pris conscience des risques sanitaires qu’elle encourait avec une prise de poids comme on n’avait pu le constater durant le sommet de la francophonie à Kinshasa. Tout comme ce changement physique pourrait tout simplement être un signal fort et un exemple pour une nation qui a fait de l’aspect charnue des femmes le principal critère de beauté. La qualité de la santé des congolais est un sujet oublié par l’ensemble des dirigeants de ce pays. La sensibilisation contre les maladies tel que le diabète, la tension…n’a jamais été une priorité pour la classe politique congolaise assurées des meilleurs soins à l’étranger. L’apparence physique en bon point est pour les congolais synonyme d’une bonne santé et un signe extérieur de richesse.

Oeildafrique

Le nouveau look de la première dame du Congo-Kinshasa,  Olive Lembe Kabila fait le buzz

Le nouveau look de la première dame du Congo-Kinshasa,  Olive Lembe Kabila fait le buzz


Nouveau commentaire :
Facebook

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


Publicité



Facebook