Le mur de la honte de la Corniche - Une affaire qui en cache une autre , Khalifa Sall motive...


Rédigé le Mardi 25 Mars 2014 à 11:44 | Lu 635 fois | 3 commentaire(s)



Photo prise par Cheikh Fall
Photo prise par Cheikh Fall
VIPEOPLES.NET -  Les balades entre amoureux, les sorties entre famille ou encore les personnes adeptes de sport ne humeront plus l' air frais de la Corniche si toutefois, le " mur de la honte " se dresse. Derriere ce " mur de la honte", abritera l' ambassade de la Turquie.

Cette initiative a interpellé les sénégalais qui ont par la suite réagi par des pétitions faites via internet et par une premiere randonnée orchestrée pour empêcher la finalisation du projet de la Turquie.

Apparemment, seul Khalifa Sall a partagé son opposition sur le projet de construction . Il souhaiterait que les travaux s’arrêtent au nom de la protection du littoral , Selon lui, cette partie de la corniche est une propriété publique qui profite à de nombreux Dakarois. Khalifa Sall appelle donc la population à manifester pour leur droit puisqu'il ne dispose pas des prèrogatives pour défendre cette propriété publique.

Ce cas de construire et de s' approprier la Corniche a soulevé une autre affaire : Celle de l' attribution de terrains faite illégalement aux Mamelles. Les sénégalais exigent donc la lumière sur toutes les constructions légales ou illégales et les maires qui se sont retrouvés corrompus pour faire l' affaire aux plus offrants.

" l’État a octroyé aux autorités turques le permis de construire ", a précisé la mairie de Dakar. " Si nous ne nous réveillons pas rapidement, c'est le Sénégal qui sera vendu aux étrangers et les riches sénégalais deviendront plus riches. Pourquoi nos hommes politiques aiment-ils sacrifier leur population ? C' est une honte ! Je m'opposerais jusqu' au bout à ce désastre car je compte revenir avec Madame, parler et se souvenir de notre première rencontre survenue à la Corniche", précise fermement un opposant de ce projet, interrogé par VIPeoples.net. 

VIPeoples a remarqué que, hormis la Corniche, la place de l' indépendance et la statue de la rennaissance, Dakar manque cruellement de lieu public ou tout le monde se retrouve pour se divertir.