Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

Le ministre Aly Haïdar aurait détourné 275 millions


Rédigé le Mercredi 4 Septembre 2013 à 14:29 | Lu 103 fois | 1 commentaire(s)


Un tollé énorme secoue le ministère de l’Environnement. Selon La Tribune, dans ce département de l’Environnement que le ministre Aly Haïdar vient de céder à son homologue Mor Ngom, c’est un trou béant dans la gestion de deux-cent soixante-quinze (275) millions de francs CFA dans le programme de renforcement et de consolidation des acquis (PRCA), qui a été décelé par le comptable.


Le ministre Aly Haïdar aurait détourné 275 millions
Dans un cadre strictement juridique du protocole signé entre le ministre de l’Environnement et le Centre de suivi écologique (Cse), portant sur le financement du projet « Suivi environnemental… », la domiciliation des opérations dans le compte spécifié a été faite en violation de toutes les règles édictées. Pour preuve, il est constaté que le compte dédié aux opérations avec le Prca, est ouvert à la Bicis sous le N° Sn 011 01005 005001535549-04, alors que dans les pièces justificatives qui sont parvenues au comptable, le compte utilisé est ouvert à la Société générale de banques au Sénégal (Sgbs) sous le N° Sn 011 O1005 005001535549-04. Encore que bizarrement, pour ce transfert, le compte dans lequel a été viré l’argent, ne précise pas la qualité du signataire.


 
Après vérifications, nos confrères de la Tribune ont pu dénicher la destination des 275 millions de Fcfa que l’ex ministre de l’Environnement a viré vers un compte bancaire inconnu des services du ministère des Finances. En fait le mode opératoire d’Ali Haidar consiste à octroyer à son entreprise, Océanium, des parts de marché découlant de son département ministériel. Les 275 millions ont été donc transférés vers un compte de l’Océanium. Un argent qui provient des 400 millions que le ministère de l’Environnement a alloué aux Services des Eaux et Forêts. Joint au téléphone par le journal de D-Média pour donner sa version des fait, M. Haidar a balancé à la figure de nos confrères qu’il ne pouvait pas s’exprimer sur la question, avant de leur raccrocher au nez.




Publicité



Facebook