vipeoples.net

Le milliardaire Baba Diaw en bref


Rédigé le Mercredi 3 Juillet 2013 à 10:17 |


Puissant sénégalais et natif de Thiès, Baba Diaw a su mettre en place les fondations solides de la société ITOC. Cité comme un des hommes les plus riches au Sénégal par le magazine Dakar life sa fortune est estimée à 270 milliards et pourtant il n’aime pas être cité par la presse mais le pétrolier est l’un des patrons les plus énigmatiques du Sénégal.


Le milliardaire Baba Diaw en bref
Né à la fin de la grande guerre, il a été meilleur mathématicien du Sénégal en son temps avant de fréquenter le lycée Louis Legrand de la belle époque. Il a été diplômé par la suite de l’Ecole Mine centrale en pétrochimie. De retour au Sénégal, il a intégré dans les années 70 le ministère de l’énergie et les textes de la société Petrosen portent son empreinte. Il quitte la fonction publique en 1985 pour fonder ITOC sur la place de l’indépendance.  Souvent adjudicataire de marchés importants de produits pétroliers. Baba est parfois sollicité pour dépanner la société d’électricité surtout lors des fameuses périodes de délestage.  Grand Diaw est dans le top des classements des entreprises sénégalaises. Membre fondateur d’Oryx Monde, dont un des fils s’occupe de la filiale, Baba Diaw, son autre nom s’occupe de son boulot et ne se mêle de rien. Homme rangé et efficace dans les affaires, il est peu mondain. Homme de réseaux, il entretient de bonnes relations avec tout le monde et adore passer du bon temps dans sa ferme de pout et auprès de sa famille dans la cité du rail. La soixantaine passée, cet homme de réseau est un grand patron dont les amis et proches ne cessent de magnifier sa générosité
Le spécialiste du combustible, partenaire local de TRAFIGURA, multinationale du secteur jouit d’une excellente réputation auprès des professionnels africains grâce à ses compétences reconnues sur l’ensemble du continent. Sa solidité financière ne souffre d’aucun doute renforçant ainsi sa capacité à satisfaire les besoins énergétiques de la nombreuse clientèle de l’énergie conventionnelle thermique.    

La rédaction


Nouveau commentaire :

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés