Le chanteur, leader de Fekke maci boole, viserait la mairie de Dakar


Rédigé le Mardi 7 Janvier 2014 à 18:12 | Lu 190 fois | 0 commentaire(s)


Par ces temps qui courent, Youssou Ndour ne fait pas que jouer sur scène. Il fait bouger dans le parti de Macky Sall. Le chanteur, leader de Fekke maci boole, veut devenir un militant de l’Alliance pour la République.


Le chanteur, leader de Fekke maci boole, viserait la mairie de Dakar
Les jours du mouvement Fekke maci boole sont comptés. Le Quotidien a appris que son leader, Youssou Ndour, est dans une dynamique de le fondre dans l’Alliance pour la République (Apr). Il se susurre que le lead vocal du Super étoile a affiché de «bonnes dispositions» pour rejoindre le parti présidentiel. L’ancien ministre du Tourisme et des Loisirs veut ainsi s’appuyer sur l’appareil électoral que constitue l’Apr pour se faire élire à la tête de la Ville de Dakar. Une carte que le Président Sall voudrait jouer pour faire face à Khalifa Sall. Tout au moins, You entend figurer parmi ceux qui vont présider aux destinées de la commune d’arrondissement de la Médina. Même si, il est vrai, «l’enfant de la Médina» s’était dit prêt à se ranger «derrière» le secrétaire général du gouvernement Seydou Guèye, si ce dernier a l’ambition de diriger ladite mairie aux prochaines Locales. Il faut d’ailleurs souligner que sa sœur Seynabou Ndour était aussi en piste au nom de l’Apr. Pourfendeur de la coalition Benno bokk yaakaar qu’il a assimilée, avec fracas, à un «groupe de pression», le ministre-conseiller cultive une proximité avec le chef de l’Etat. Le chanteur est de plus en plus présent aux manifestations organisées par des responsables de l’Apr. Au-delà de l’anniversaire célébré le 1er décembre dernier, il était la guest star du ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo, lors d’un meeting dans le département de Podor. Mieux, il s’érige en bouclier pour le chef de l’Etat.
 
Logique de dissolution de tous les mouvements
En tournée musicale à travers plusieurs villes du pays, le chanteur ne s’est pas empêché de défendre son mentor Macky Sall à la suite des attaques de Sidy Lamine Niass. Pourtant, c’est dans les rangs de son alliée de l’Apr qu’on l’a paradoxalement accusé de mener une «tournée politique» en lieu et place de concerts non colorés qualifiés de «promotion de la destination Sénégal». En fait, cette adhésion annoncée du «Roi du Mbalax» au parti de Macky Sall entre dans le cadre de l’invite du Président à tous les mouvements de se fondre dans l’Apr. Le parti de Macky Sall est dans  une phase de vente de cartes de membre et envisage un renouvellement de ses instances dans les prochains mois. A la suite de l’appel du ministre de l’Environnement Mor Ngom, le directeur des structures de l’Apr, Mbaye Ndiaye, avait prié les différents responsables de mouvements, membres de la mouvance présidentielle, «d’assumer leurs responsabilités de militants». Par ailleurs, «au nom de la solidarité gouvernementale», Mbaye Ndiaye les a invités à participer au placement des cartes beige-marron dans le pays.
 
Réaction de Charles Faye, porte-parole de Youssou Ndour : «L’idée (de dissolution du mouvement) fait son petit bonhomme de chemin»
Youssou Ndour est manifestement prêt à franchir le pas. A ce propos, son porte-parole se veut prudent. «L’idée de dissoudre Fekke macci boole fait son petit bonhomme de chemin. Mais si ça doit avoir lieu, je sais que ça fera l’objet d’une discussion formelle au sein du mouvement. Cela a été le cas quand il s’est agi de quitter la coalition Benno bokk yaakaar. On s’était rendu compte que c’était une coquille vide. On avait décidé de la quitter», explique Charles Faye.
Le Quotidien




Publicité



Facebook