Le Clasico, une histoire de penalties


Rédigé le Lundi 24 Mars 2014 à 10:30 | Lu 70 fois | 0 commentaire(s)



FOOTBALL – Dans un match d'une rare intensité, le FC Barcelone s'est imposé sur le terrain du Real Madrid (3-4), grâce notamment à un triplé de Lionel Messi. Mais trois penalties discutables sont venus entacher ce résultat. Avant ce Clasico remporté face au Real Madrid (3-4), les dirigeants barcelonais n'avaient pas apprécié que le directeur du jeu soit Undiano Mallenco. Les Catalans le considéraient pro-madrilène pour des décisions passées. Après ce Clasico, ils ont sans doute revu leur jugement. Peu inspirés dans le jeu, les Barcelonais se sont vus offrir deux penalties qui leur ont permis de faire la décision. Un premier obtenu par Neymar au prix d'une belle séance de plongeon à la 65e minute. Sans doute une petite compensation de l'arbitre qui venait d'en donner un à Cristiano Ronaldo, pour une faute en dehors de la surface. Le Portugais avait transformé le sien (3-2, 56e), Lionel Messi lui a répondu (3-3, 65e). Seulement Sergio Ramos était expulsé pour le plongeon de Neymar, permettant au Barça de faire le siège du but de Lopez. Un doublé pour Benzema Un siège longtemps improductif, jusqu'à ce qu'Iniesta tente de passer entre Carvajal et Xabi Alonso. Le Blaugrana se fait bouger et l'arbitre désigne une nouvelle fois le point de penalty. Encore limite, cette décision offre le triplé à Lionel Messi (3-4, 85e), et la victoire au Barça qui revient à un point du Real et de l'Atletico. Des décisions douteuses qui jettent un voile d'ombre sur un match dont la première période avait été de toute beauté. Iniesta ouvrant la marque dès la 7e minute sur un duel avec Lopez et une frappe dans la lucarne opposée (0-1, 7e). Débutait alors le show Benzema, qui par deux fois coupait des centres de Di Maria. Le premier de la tête (1-1, 20e) et le second en enchaînant contrôle et frappe (2-1, 23e). Lionel Messi, dans l'histoire des Clasicos et de la Liga Mais juste avant la mi-temps, le FC Barcelone se remettait à faire du Barça. Tous les joueurs de la ligne d'attaque touchent le cuir, qui termine en douceur dans les pieds de Lionel Messi. L'Argentin pousse la balle au fond (2-2, 42e). Ce qui a fait de lui, à ce moment-là le meilleur buteur de l'histoire des Clasicos (21 buts). Les deux penalties suivant lui permettent de prendre aussi la deuxième place du classement des buteurs dans l'histoire de la Liga. Les deux fois devant Hugo Sanchez (Real Madrid). Surtout, ces trois précieux points replacent les Catalans à portée des deux clubs de la capitale. Au grand désespoir du Real qui met fin, là, à une série de 30 matches sans défaites (la dernière étant... au match aller, contre Barcelone), et qui a bien cru éliminer les Catalans de la course au titre. A deux penalties près. Metronews



Dans la même rubrique :
< >


Publicité



Facebook