Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

Lancement de Initiatives Africaines des Technologies Avancées (IATA)-Mbagnick Diop: « l’Iata ambitionne de se positionner comme un précurseur de l’Economie du Numérique au Sénégal et en Afrique »


Rédigé le Vendredi 21 Avril 2017 à 01:06 | Lu 66 fois | 0 commentaire(s)


Pour réfléchir et mener des actions autour des différentes questions relatives aux progrès technologiques et leur meilleure appropriation au sein du continent africain, qui se caractérise par une grande vulnérabilité aux plans économique, financier, culturel et social, le mouvement des entreprises du Sénégal (Meds) en partenariat avec le réseau « Lexing », a lancé ce jeudi une organisation professionnelle dénommée Initiative Africaine des Technologies Avancées, (Iata). Cette structure a pour ambition de « se positionner comme un précurseur de l’Economie du Numérique au Sénégal et en Afrique ».


Lancement de Initiatives Africaines des Technologies Avancées (IATA)-Mbagnick Diop: « l’Iata ambitionne de se positionner comme un précurseur de l’Economie du Numérique au Sénégal et en Afrique »
L’enjeu que suscite aujourd’hui le développement des technologies avancées dans le monde, a incité le président du Mouvement des entreprises du Sénégal (Meds), Mbagnick Diop et ses collaborateurs à créer un cercle de concertationstout en invitant les entreprises à y adhérer pour bénéficier des opportunités émanant des relations de cette nouvelles structure dont Mbagnick Diop a été désigné comme président. 

Pour le président de cette nouvelle structure, « cette Organisation Professionnelle, IATA, mise sur pied conformément aux lois et règlements en vigueur, est une structure associative qui ne relève qu’aucune obédience si ce n’est celle de la solidarité interprofessionnelle, du partage d’opportunité de marché et de la promotion de ses propres intérêts ». 

La cérémonie de lancement officielle de l’Iata a été présidée par le ministre du travail, du Dialogue social, des Organisations patronales professionnelles, Mansour SY qui a magnifié les actes posés par le président Mbagnick Diop qui, selon lui, entrent en droite ligne avec la politique du président de la République dans ce domaines. 

Ainsi, M. Diop soutient que cette rencontre est un symbole d’union et de solidarité d’une importante frange de la communauté scientifique et technique de la planète, qui souhaite avec cette nouvelle organisation, faire rayonner l’Afrique à travers une démarche plus inclusive dans la promotion des technologies avancées, un outil performant d’accélération de la nouvelle économie. 

Avant de justifier le choix de Dakar pour la tenue de la cérémonie de lancement de l’Iata qui concerne les 8 pays de l’Uemoa. « Le choix de Dakar se justifie par le fait qu’elle devra abriter le siège de l’IATA, où devront s’effectuer les principaux travaux et initiatives convoqués par ses membres. Avec un partenaire stratégique de premier plan, LEXING qui est le premier réseau au monde d’avocats spécialisés dans le Numérique », a expliqué le président du Meds. 

Dans le cadre de ses ambitions premières, l’Iata est disposée à entretenir avec les Etats et les Pouvoirs publics des relations de partenariat, à jouer pleinement son rôle de sentinelle et à endosser le manteau d’acteur de l’économie numérique. 

Selon le patron du Meds, « l’Iata ambitionne de se positionner comme un précurseur de l’Economie du Numérique au Sénégal et en Afrique et comme un interlocuteur privilégié des décideurs économiques et politiques. L’un des axes fondamentaux de son agenda est l’application d’une démarche globale par une spirale d’innovations aussi bien dans le domaine du Marketing digital que dans celui du e-commerce », a-t-il-conclut. 


Nouveau commentaire :
Facebook

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


Publicité



Facebook