La présidente directrice générale de Cocody Fm assume: « j’aime les femmes qui ont de belles fesses ...»


Rédigé le Samedi 22 Mars 2014 à 13:25 | Lu 616 fois | 2 commentaire(s)



Le samedi 15 mars 2014, la businesswoman, présidente directrice générale de Cocody Fm, n’a pas gardé sa langue dans sa poche, lors de l’émission “Rien à cacher”, diffusée en direct sur radio nostalgie. L’animateur Yves de Mbella et les chroniqueurs Moses Djinko et Élysée Dangui avaient en face d’eux un sparringpartner de taille. La belle Marie-Catherine Koissy, 50 ans aujourd’hui, s’est refusé à botter en touche, laissant ses interlocuteurs surfer sur sa vie intime, même si elle aurait aimé une interview fondée sur sa carrière professionnelle. “Je n’ai rien à caché”, a-t-elle planté le décor. Celle qui a bâti sa réputation par son travail acharné dans le milieu de la communication et des médias – elle a géré la communication du Bureau national d’études techniques et de développement (Bnedt) – et par une vie privée souvent dévoilée, a fait explosé l’audimat, avec son franc-parler, eu égard aux nombreux messages des auditeurs.

Et pour cause ! Sur son idylle fougueuse de trois ans avec l’international ivoirien Sékou Bamba, cette fan d’Oprah Winfrey a dit préféré parler des bons moments. “Je l’ai reçu à une émission que je présentais à la radio, sur proposition de Paul Dokoui, au moment où il avait refusé d’aller en sélection. Nous avons fait une belle émission et après, il a offert un pot à toute l’équipe de production. On s’est revu par la suite et notre histoire est née. Je l’ai beaucoup aimé”, a fait savoir l’animatrice, qui reconnaît que ses amours avec le footballeur ont eu un côté obscur.

Divorcée d’avec le spécialiste en communication et relations publiques Thierry Guédé, MC Koissy n’a eu que des mots gentils pour ce dernier. Lors de l’émission, il faut le dire, elle a fait jeu égal avec des stars comme Angelina Jolie, Madonna ou encore Amélie Moresmo, en assumant sa bisexualité. Quand on l’interroge sur son lesbianisme, l’animatrice fait montre de son caractère bien trempé, démontrant qu’elle aime à la fois les hommes et les femmes. “Depuis longtemps, je suis au courant de cette facette de ma personnalité”, a-t-elle déclaré, à la question de son genre de femmes, elle est sans fioritures “Mon genre de femme. Je les aime callipyges, (Ndlr: qui ont de belles fesses)”, a-t-elle lancé dans un éclat de rire.


Nouveau commentaire :

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


Publicité



Facebook