La photo de Yen a Marre dérange : Des Sénégalais éxigent à Fadel Barro & Co de quitter le Mouvement


Rédigé le Vendredi 19 Juillet 2013 à 03:13 | Lu 386 fois | 4 commentaire(s)


VIPEOPLES.NET L’avenir de Yen A Marre a suscité de vifs débats depuis la défaite de l’Ancien Président du Sénégal, Abdoulaye Wade. Créé en janvier 2011 par un collectif constitué de rappeurs et de journalistes, ce mouvement incitait les sénégalais à se soulever contre la corruption politique...


La photo de Yen a Marre dérange : Des Sénégalais éxigent à Fadel Barro & Co de quitter le Mouvement
Depuis la publication de la photo qui montre la poignée de main entre Fadel Barro et le Président Barack Obama, des sénégalais ont exigé le départ de Fadel Barro et de ses compagnons puisqu’ils veulent s’approprier le mouvement,  accusent-ils. Une photo jugée scandaleuse par ces derniers car ils prétendent que l’image exhibée ne serait pas en harmonie avec les idées prônées. Ceux-là ajoutent encore que Fadel Barro se « ridiculise » en voulant se faire un nom au côté de Barack Obama, donc il ridiculise en même temps le peuple sénégalais.  


« Bizarre parce qu’il a rencontré ce président et en quoi cette rencontre peut donner un avenir radieux au Sénégal ? Bizarrerie, au Sénégal «  deysane », quand un jeune rencontre Obama, l'avenir du pays va être radieux ! N’importe quoi « da ma né » ou sont les plans d'action de suivi de cette revolution qui a bouffé Mamadou Diop et parmi tant d'autres jeunes ? Je ne pense pas que ces jeunes soient morts pour rencontrer Obama rek […], tonne un yen à marriste


Qu’en est-il aujourd’hui de Yen A Marre ? La question a été soulevée depuis que Macky Sall a pris ses fonctions.  Pourtant le mouvement  lui reprochera rapidement de ne pas respecter ses promesses et le surveille toujours de près.


Le Dimanche 28 juillet 2013, le groupe envisage d’organiser comme l’année dernière une journée de partage Ndogou avec les nécessités qui sont à Dakar Plateau rue Docteur Tez. Pleins d’activités sont également retenues pour favoriser l’esprit « NTS ».


Le mouvement a été créé dans un esprit de solidarité. Le but étant de réunir la force et les idées de tous les sénégalais pour mieux promouvoir le civisme.  Pourtant la division se fait voir au sein de « Yen A Marre » et cette situation amènerait à se poser des questions sur sa viabilité et sur sa crédibilité. 





Publicité



Facebook