Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

La pénurie d'eau pourrait être ''une sanction divine'', selon un imam


Rédigé le Vendredi 27 Septembre 2013 à 19:00 | Lu 85 fois | 0 commentaire(s)


Imam Saliou Ndiaye de la mosquée des HLM Shelter Grand-Yoff troisième tranche B a invité, vendredi à Dakar, les Sénégalais à réfléchir sur la portée de la grande pénurie d’eau qui sévit à Dakar, une situation que l’érudit n’est pas loin de présenter comme ‘’une sanction divine’’.''Comment ne pas penser à une sanction divine, quand une capitale comme Dakar vient à manquer bientôt 15 jours durant d’eau, une ressource des plus vitales sur terre, mais également la plus facile à avoir ?’’,


La pénurie d'eau pourrait être ''une sanction divine'', selon un imam

s’est interrogé l’imam dans un sermon prononcé peu avant la prière. ‘’Si on regarde bien, a-t-il souligné, ce sont nous les hommes qui sommes en manque d’eau actuellement et non la nature et les animaux, lesquels n’ont jamais autant profité de la manne tombée du ciel en cet hivernage très pluvieux’’. Insistant sur la bonne saison des pluies et ses conséquences, il a affirmé qu’on est en face d’une situation qui prête presque à sourire, quand les gens qui se lamentent des inondations sont les mêmes à envahir, matin et soir, les rues de la capitale à la recherche d’eau à boire. 

 

 ‘’Si on est arrivé jusqu’à cette extrémité, c’est qu’il y a quelque chose d’anormal quelque part, mais surtout en nous’’, estime l’imam, indexant à ce propos la duplicité des gens, leurs mauvais comportements et manque d’unité et de solidarité. L’une des meilleures manières de bénéficier à nouveau de la Miséricorde divine est d’opérer un retour vers Dieu et, pour ce faire, de faire preuve de droiture et de contribuer à ce que notre entourage en fasse autant, a préconisé l’imam. La droiture est l’arme la plus efficace pour le musulman qui, a-t-il souligné, ne doit pas céder à la peur et à l’inquiétude ni se répandre en jérémiades, à la moindre difficulté. 

 

‘’Si c’est le cas, c’est parce qu’il ne vit pas sincèrement sa foi’’, a dit l’imam avant de rappeler que dans ses cinq prières quotidiennes le musulman fait, à chaque fois qu’il récite la Fatiha, un appel à Dieu pour qu’il mette sur le Droit chemin. ‘’Faisons juste sur nous-mêmes l’effort d’atteindre cet idéal pour que Dieu nous entende’’, a-t-il indiqué. Partant de là, a souligné imam Saliou Ndiaye, ‘’il faut savoir que notre salut est en nous et éviter à chaque fois qu’il y a un problème de s’en prendre à des individus et à des institutions sous prétexte qu’ils sont la cause de nos malheurs’’. CTN



Nouveau commentaire :
Facebook

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


Publicité



Facebook