La liga espagnole en menace!


Rédigé le Vendredi 31 Mai 2013 à 19:03 | Lu 58 fois | 0 commentaire(s)


Ces derniers jours, le championnat espagnol fait surtout parler de lui grâce à l'arrivée de Neymar au Barça ou de l'intronisation de Zinedine Zidane au poste de directeur sportif du Real Madrid. Mais une information dévoilée par Marca pourrait mettre toute la Liga en émoi.


La liga espagnole en menace!

« Cette saison, des matches de Liga ont été achetés ». La une du site internet du journal espagnol Marca fait froid dans le dos. À l’heure où le football ibérique est au plus haut, malgré quelques remous dus à l’affaire Fuentes, le quotidien madrilène jette un sacré pavé dans la mare en affirmant, via des témoignages principalement anonymes, que des rencontres du championnat (1ere et 2e division) auraient donc été arrangées.
Un début de scandale qui fait suite aux soupçons de trucage lors du match entre Levante et le Deportivo La Corogne et qui succède aux dires du joueur de Getafe, Adrián Colunga. « Les arrangements ont toujours existé. Celui qui prétend le contraire ment. » Des propos qui font tâche, et qui rappellent la traditionnelle affaire des « maletines » (échange de sommes d’argent) qui vient polluer chaque fin de saison en Liga. Habituellement tabou, ce problème va-t-il enfin éclater au grand jour ?
Un président de club de milieu de tableau, qui a souhaité rester anonyme, compte bien aider à faire la lumière sur ce fléau. « J’ai la certitude absolue que cette saison, des matches ont été achetés. On dirait que tout le monde le sait, mais on ne peut pas faire grand-chose. J’ai proposé à Tebas (le président de la LFP espagnole) de lui donner les numéros de tous mes joueurs pour qu’il mène l’enquête. » Mais ce n’est pas tout.
Alors qu’il promet des informations supplémentaires encore plus croustillantes, Marca cite également le témoignage inquiétant d’un joueur ayant été directement confronté à ce problème. « Je suis allé jouer contre Levante et l’entraîneur nous a dit lors de son discours d’avant-match : “nous allons jouer et marquer. Si nous marquons un but, ils égaliseront et s’ils nous en mettent un, nous égaliserons. Si à la 85e minute nous sommes à égalité, on lève le pied et c’est bon.” Un match nul nous suffisait. On a fini à 0-0. » Décrite comme le meilleur championnat au monde, la Liga se remettra-t-elle d’un tel scandale si l’omerta est levée ?
Footmercato





Publicité



Facebook