Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

Khassaneté à la radio, Babacar Touré, Directeur du CNRA a du boulot !


Rédigé le Samedi 15 Février 2014 à 14:33 | Lu 1047 fois | 2 commentaire(s)


Tout est parti d'un article signé Serigne Saliou Guèye et paru dans Le Témoin N°1152 dans lequel l'auteur dénonce les "dérapages médiatiques" du groupe de presse de Bougane Guèye Dany. Le journaliste déplore le fait que la Sen-Tv soit "transformée en une tribune de louanges et d’encensement adressés au patron du groupe, Bougane Guèye Dany, au politicien Malick Gackou, au chanteur Waly Seck et aux charlatans fantoches Selbé Ndom et Idrissa Ndiaye". Serigne Saliou Guèye s'en est aussi pris aux "thuriféraires de Zik-Fm qui passent tout leur temps à louer les bienfaits de leur patron, Bougane. Parfois même, on se croit dans une cour royale où les valets pensent que leur vie et leur survie sont assujetties au déluge de dithyrambes qu’ils font pleuvoir sur leur mentor-bienfaiteur [Bougane Guèye]".

Cet article a mis les agents de D-Média dans une colère noire. Et, c'est bien sûr Ahmed Aïdara et Mamadou Mansour Diop, qui ont particulièrement été pointés du doigt par Serigne Saliou Guèye pour leur "manque de professionnalisme et leurs dérapages discursifs", qui ont porté la réplique. Et ils n'ont pas du tout raté leur cible. Serigne Saliou Guèye a été traité de tous les noms d'oiseaux et l'hebdomadaire Le Témoin "déchiré" lors de l'émission Teuss de ce jeudi 13 février 2014. En résumé, ils ont décoché des flèches empoisonnées en direction de leur nouvel ennemi.







Publicité



Facebook