Khalifa Sall estime que le Sénégal ne se développera jamais tant que le «masslah» sera privilégié


Rédigé le Mercredi 29 Janvier 2014 à 09:54 | Lu 295 fois | 4 commentaire(s)


Restons à cette cérémonie à laquelle ont pris part beaucoup d’autorités pour dire que le discours du maire de la ville de Dakar restera pour longtemps gravé dans les mémoires. Khalifa Sall qui ne rate aucune occasion de cracher ses vérités estime que le Sénégal ne se développera jamais tant que le «masslah» sera privilégié pour résoudre les problèmes. Pour lui, les gens doivent rompre avec cette pratique. «Il faut que l’on arrête le masslah dans ce pays. On ne peut pas construire un pays en ayant comme viatique le masslah. C’est ce masslah qui est en train de freiner la construction de notre pays. Si on veut construire notre pays, on doit croire en Dieu et Le mettre au début et à la fin de toutes nos actions», a dit le maire de Dakar.

Pour ce qui est du projet qui a valu à la Médina et à Fass d’être sous le feu des projecteurs, l’homme fort de Dakar se félicite du rassemblement d’hier et appelle à s’unir pour se battre pour l’avenir de notre pays. L’avenir de notre pays, dit-il, ce sont les enfants et les collectivités locales. Si on doit donc faire quelque chose pour les enfants, il faut commencer par la base et à la base il y a les collectivités locales. Il fallait voir l’assistance tout acquise à Khalifa.


 





Publicité



Facebook