Karima Sandia, Présidente de l'’Organisation pour la Cohésion du Droit et du Développement ( O.C.D)


Rédigé le Mardi 6 Août 2013 à 06:40 | Lu 2603 fois | 0 commentaire(s)


VIPEOPLES.NET Karima Sandra est née dans un petit quartier de Moroni, dans l'archipel des îles des Comores. Par la suite, elle est allée en occident l'instabilité politique de son pays, l'obligeait à faire ce déplacement. Elle a fréquenté l'école très tardivement, ce n'est que vers l'âge de 10 ans que ses parents ont décidé de la scolariser. Karima Sandia fait ensuite des formations qualifiantes qui lui ont permis de travailler dans le social et la santé ( 17 ans d' expériences). Elle a également travaillé dans le commerce en tant que gérante d'une entreprise de « Négoce Consulting en import/export ».
Très vite, Karima Sandia crée une association appelée " l'’Organisation pour la Cohésion du Droit et du Développement ( O.C.D)" basée en Suisse Genève , pays ou elle habite actuellement.


Karima Sandia, Présidente de l'’Organisation pour la Cohésion du Droit et du Développement ( O.C.D)
Fondatrice de L'OCD international à  mis plus de 17 ans de travail de terrain à titre bénévole et en autofinancement en vue de peaufiner des actions humanitaires dans une vision universelle et à caractère apolitique . Pendant des années, son organisation à fait preuve de l'ultime patience, nécessaire à l'évaluion des besoins locaux à travers des missions de prospection, à la consolidation des papiers d'agrément ,de conventions, de partenariats et à la négociation de quelques besoins secondaires, mais nécessaires aux bons fonctionnement de la structure.
 
Le but de cette organisation est donc de mettre en pratique de nouveaux projets qui favoriseront l'autonomie et l'épanouissement des enfants, d'agir auprés  des veuves, orphelins ,seniors et les enfants de rue.En effet l'aide qu'ils apportent  aux enfants talibés consiste à leur apporter le minimum vital (repas décents, soins, conforts et loisirs) L'OCD internationale apporte à  ces enfants tant que c'est possible  de la gaité et de la bonne humeur dans leur vie chaotique et marginalisée à cause de leur mode de vie incertaine !
 
L'intervention auprès des usagés notamment au Senegal est centrée sur une mission humanitaire , les volontaires peuvent apporter leurs aides dans  :
 
•Des centres airés, des centres d'accueils de jour et des écoles
•Centres d’accueil pour les talibés (enfants des rues) et pour l'insertion
 
L'O.C.D posséde des agréments et des représentants En France ( paris, Lyon, Orléans, Bellegarde et Marseille) Suisse - Genève, Norvège-Oslo, Belgique-Bruxelles, Mayotte, Iles Maurice, La réunion, Madagascar, Ruanda auprès des enfants Soldats, veuves et orphelins, au Burkina Faso auprès des enfants talibés.

Pendant des années les volontaires ont agi au mali et en Mauritanie mais leurs  actions sont en suspens actuellement dans ces deux pays ou ils sont entrain de remettre leurs activités en place.


 

Karima Sandia, Présidente de l'’Organisation pour la Cohésion du Droit et du Développement ( O.C.D)

Karima Sandia, Présidente de l'’Organisation pour la Cohésion du Droit et du Développement ( O.C.D)