Justin Bieber: Barack Obama refuse de l'expulser des Etas Unis


Rédigé le Vendredi 25 Avril 2014 à 12:02 | Lu 213 fois | 0 commentaire(s)



Malgré une pétition signée par près de 275 000 personnes et demandant l’expulsion de Justin Bieber des Etats-Unis, la Maison Blanche a préféré ne pas répondre à cette demande. Justin peut donc souffler, le sol américain ne se dérobera pas sous ses pieds. En janvier dernier, la pétition tombait sur We The People, le site mis en place par l’administration américaine. Fatigués des dérapages en tout genre de Justin Bieber, plusieurs centaines d’Américains s’étaient réunis autour d’une cause commune : renvoyer le petit canadien au pays du sirop d’érable. Selon le texte, Justin Bieber serait « dangereux, imprudent, destructeur et drogué ». Pire, « il ne menace pas seulement la sécurité de nos concitoyens, il a aussi une terrible influence sur la jeunesse ». Alors qu’on aurait pu prendre cette pétition pour une vaste blague, elle a finalement réuni 275 000 signatures, obligeant la Maison Blanche à fournir une réponse. Et oui, le gouvernement américain s’est engagé à répondre à chaque pétition de plus de 100 000 signatures. En 2013 déjà, Barack Obama et ses conseillers avaient dû rejeter la demande de nombreux fans de Star Wars qui réclamaient la construction de l’Etoile de la Mort, station spatiale commandée par Dark Vador dans la saga de science-fiction. Face à tant de rage, la l'exécutif américain a finalement décidé de ne pas répondre à la pétition demandant le renvoi de Justin Bieber sur ses terres d’origine. « Nous sommes désolés de vous décevoir, mais nous ne commenterons pas cette pétition. Les conditions du programme 'We the People' stipulent que la Maison Blanche peut refuser de commenter les pétitions dont la résolution impliquent directement des institutions fédérales ou nationales pour éviter de donner l'impression de jouer d'une quelconque influence », peut-on ainsi lire sur le site. Justin Bieber, jugé au mois de mai A la place, la présidence américaine a profité de cette pétition pour plaider en faveur d’une réforme de l’immigration actuellement bloquée au Congrès, et qui permettrait de réduire le déficit américain de mille milliards de dollars sur vingt ans. On peut ainsi lire : « Pour ceux d'entre vous qui feraient le calcul à la maison, ça fait 12,5 milliards de billets de concert ou 100 milliards d'exemplaires du premier album de M. Bieber ». De son côté, Justin Bieber n’a toujours pas commenté la fameuse pétition. Alors que celle-ci a été mise en place après l’arrestation de l’artiste pour rodéo sauvage en voiture sous l’emprise de substances illicites, les signataires pourraient bientôt en avoir pour leur argent. En effet, le 5 mai prochain l’ex futur boyfriend de Selena Gomez sera jugé devant la cour de Miami en Floride. Non-stop-people.com


Nouveau commentaire :
Facebook

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


Publicité



Facebook