Idrissa SECK: «Quelle que soit la gravité des problèmes, elle est toujours là pour me consoler»


Rédigé le Lundi 29 Avril 2013 à 09:00 | Lu 310 fois | 0 commentaire(s)


L’adage dit souvent : «Derrière tout grand homme, se cache une femme.» Idrissa Seck, ancien Premier ministre du Sénégal, n’a pas manqué de renouveler son affection à son épouse Ndèye Penda Tall pour son soutien indéfectible dans la joie comme dans l’épreuve.,


Idrissa SECK: «Quelle que soit la gravité des problèmes, elle est toujours là pour me consoler»

Recevant une délégation d’étudiants et de professeurs de la prestigieuse Université américaine de Princeton au Cyber-campus, Idrissa Seck, maire de la ville de Thiès, n’a pas dérogé à la règle, étant entendu que la culture américaine «exige» la présence de l’épouse aux côtés du mari dans toutes sortes de cérémonies officielles publiques ou privées.

Idrissa Seck et Ndèye Penda Tall ont offert à leurs hôtes un copieux petit-déjeuner. L’ancien Premier ministre Idrissa Seck a renouvelé sa flamme indéfectible à son épouse Ndèye Penda Tall, l’amour de sa vie, de toujours.

«Good Thank Ndèye Penda Tall», dira-t-il d’emblée avant de poursuivre en Français. «Je voudrais remercier ma femme. Elle est là. Sa douceur me rappelle les mots du Prophète (PSL) qui disait : la douceur n’est pas dans une chose sans l’embellir. Et elle n’est pas ôtée d’une chose sans l’enlaidir. Quelle que soit la gravité des problèmes auxquelles je suis confronté, elle est toujours là pour me consoler. C’est pourquoi, je l’ai fait venir parce que je suis un gars assez turbulent. Je suis toujours en eaux troubles, mais c’est la vie», fera remarquer Idrissa Seck.

Sobrement habillé, le foulard solidement noué sur la tête, Ndèye Penda Tall, la pieuse, distribuait généreusement des sourires aux hôtes de marque de son époux qui recevait une délégation de l’Université de Princeton et les autorités académiques de la région de Thiès, entre autres le Recteur de l’Université de Thiès, les Inspecteurs d’Académie, les proviseurs de lycée, les directeurs d’institut etc.).

Comme les deux lames d’un ciseau, le couple Idrissa Seck et Ndèye Penda Tall continue à voguer dignement dans les eaux souvent en marées basses ou hautes, au gré du vent du «realpolitik». Femme très effacée, Ndèye Penda Tall serait très écoutée de son époux qui prend toujours en compte ses avis et recommandations.

Comme dirait l’adage : derrière tout grand homme se cache une femme.





Publicité



Facebook