Gallo Thiello traduit en justice par un bailleur


Rédigé le Vendredi 14 Février 2014 à 13:35 | Lu 92 fois | 0 commentaire(s)



L’artiste qui s’était découvert un autre talent de vendeur de moutons s’était révélé, depuis plusieurs années, par ses « opérations tabaski ». Les moutons qu’il proposait sur le marché se vendaient comme de petits pains, malgré leur coût exorbitant, à coup de millions. C’est ainsi que l’humoriste a pris langue avec un de ses bailleurs, le sieur Massila Ndiaye qui lui a remis plusieurs millions de francs Cfa, pour financer une opération Tabaski. Mais, selon nos sources, l’artiste humoriste est parvenu sans anicroche à céder ses moutons. Il s’est abstenu de reverser seulement à son bailleur la somme de 3 460 000 francs Cfa. Ne parvenant pas à entrer dans ses fonds, le sieur Ndiaye l’a traduit en justice selon le quotidien l’Observateur.
senego




Publicité



Facebook