Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

Fermeture de Banlieue Tv: L'ARTP accuse Bougane Guèye Dany et Moustapha Guirassy !


Rédigé le Vendredi 22 Novembre 2013 à 15:57 | Lu 117 fois | 0 commentaire(s)


Banlieue Tv n'émet plus. L'Agence de régulation des télécommunications et des postes a saisi le matériel de la chaîne de Bougane Guèye qui "utilisait illégalement la fréquence" d'un autre promoteur. Selon le coordonnateur général de l'ARTP, le patron de D-Média a été saisi depuis le mois de juin dernier suite aux injonctions du "vrai" propriétaire de la fréquence, mais il n'a pas daigné répondre.


Fermeture de Banlieue Tv: L'ARTP accuse Bougane Guèye Dany et Moustapha Guirassy !
"Le canal 69 n'est pas la propriété de D-Média qui diffusait Banlieue Tv sur ce canal qui avait été attribué à un autre Sénégalais qui avait un projet. Au mois de juin dernier, cette personne nous a saisi pour l'utilisation de sa fréquence par D-Média. Le 20 juin, nous avons déclaré la procédure comme la loi le recommande. Nous avons dépêché sur place des agents assermentés pour faire le constat devant les employés de Bougane Guèye. Le PV est même signé par l'un de ses directeur et sommation lui a été faite d'arrêter d'émettre sur ce canal qui ne lui appartenait pas. Mais, depuis lors, l'émission a continué. Alors nous avons enclenché la procédure judiciaire en saisissant le Parquet pour lui signaler cette infraction. Il nous a donné l'autorisation de saisir le matériel. On a toujours invité M. Guèye à la raison, mais il a toujours voulu passer outre", explique Mor Ndiaye Mbaye. Selon le coordonnateur général de l'ARTP, en reconnaissant que la fréquence ne lui appartenait pas, Bougane est tout de suite disqualifié à l'utiliser.

Mais comment cette fréquence qui a été attribuée à un autre promoteur s'est retrouvée entre les mains de Bougane Guèye et son associé dans le projet de Banlieue Tv, Moustapha Guirassy. M. Mbaye explique que cette fréquence a été légalement attribuée un Sénégalais. "Mais entre les deux tours de la Présidentielle, M. Guirassy qui était ministre de la Communication a voulu une fréquence. Il a demandé à l'ARTP mais il s'est trouvé qu'en ce moment qu'il n'y avait plus de fréquence disponible. Seulement Guirassy s'est arrogé le droit de s'octroyer la fréquence assignée à un autre Sénégalais. Voilà pourquoi on dit que la fréquence a été doublement attribué
Leral




Publicité



Facebook