Face au harcèlement des dirigeants : Le Pds prépare la riposte


Rédigé le Lundi 4 Février 2013 à 18:01 | Lu 114 fois | 0 commentaire(s)



Face au harcèlement des dirigeants : Le Pds prépare la riposte

Après la solidarité active déployée autour de Samuel Sarr, peu de temps après son interpellation dans l'affaire d'achat par Cheikh Amar et lui des véhicules Mercedes «Maybach» de Me Wade, c’est au tour de Me Madické Niang, Oumar Sarr, Karim Wade, Aïda Ndiongue et autres responsables libéraux de bénéficier du soutien des militants libéraux, renseigne l’Observateur. Ces dirigeants libéraux, selon le journal, ont inventorié les «persécutions» dont ils font l’objet depuis quelques mois et qui se sont accélérées avec la levée de l'immunité parlementaire de deux de leurs députés, Me Ousamane Ngom et Oumar Sarr et l’occurrence.

Ainsi, autour du coordonnateur national du parti, Oumar Sarr, et de Me Madické Niang, les autres grands responsables du Pds, dont Karim Wade, auraient repris leurs réunions privées «en vue de définir de nouvelles stratégies de lutte, au double plan politique et judiciaire», précise le journal du GFM. Et selon Oumar Sarr, les avocats-conseils du parti de Me Wade seraient en train de rassembler «tous les documents relatifs aux "abus" contre leurs clients pour éventuellement ester en justice contre les nouvelles autorités, qu'ils accusent de vouloir vaille que vaille les envoyer en prison, quelle que soit l'issue des investigations entreprises dans le cadre du double front des audits de gestion et de l'enrichissement illicite».

Les ténors du Pds ont décidé, par ailleurs, de se rappeler au bon souvenir des populations dakaroises, avec la re-programmation de leurs manifestations publiques, après le report de leur rassemblement initialement envisagé quelques jours avant le grand Magal de Touba.

BINETA DOOKY DIOP (avec l’Obs)





Publicité



Facebook