Enquête Exclusive : L’impuissance, le cauchemar des hommes sénégalais


Rédigé le Mardi 12 Mars 2013 à 12:05 | Lu 310 fois | 0 commentaire(s)



En Afrique, particulièrement au Sénégal, l’impuissance est considérée comme une maladie de la honte. Elle est la « bête noire » des hommes, la troisième maladie qu’ils craignent après le Sida et le Cancer.  Comment un homme d’apparence virile, portant la culotte dans une maison peut-il être atteint d’impuissance ? Voilà la question culte que se posent certaines personnes.

En médecine, l'impuissance est plutôt désignée sous le terme plus nuancé de dysfonction érectile. Attention, ce n'est pas parce qu'un homme a une "panne" de temps en temps qu'il souffre de troubles de l'érection, loin de là. La panne est normale et quasiment inévitable au cours d'une vie. En revanche, si cela se répète régulièrement et que cela porte atteinte à la vie sexuelle de la personne concernée, il y a un problème.
Cette pathologie peut avoir des origines diverses. La cause la plus fréquente, c'est la barrière psychologique : éducation trop stricte, peur de l'intimité, premières expériences ratées, dépression, conflit avec la partenaire...  D'autres fois, surtout en vieillissant, un problème physiologique provoque cette dysfonction. Là encore, plusieurs paramètres peuvent intervenir.

Nous nous sommes déplacés spécialement pour aller voir ceux qui sont atteints de cette maladie.
Aly. D, la quarantaine, divorcé et père de 4 enfants : «   Je suis impuissant et pourtant j’ai eu un paisible mariage. J’ai toujours été efficace au lit mais c’est depuis que j’ai épousé une seconde femme que cette maladie a fait surface ». A. D, la tête baissée, la voix cassée, soutient qu’il a été victime de maraboutage, un complot fait par sa première femme.  

«  Le jour de la nuit des noces, j’étais avec ma deuxième femme.  J’étais bien pressé de la découvrir. Une fois dans notre chambre, j’ai commencé à la déshabiller. L’envie et l’excitation ne manquaient pas. Quand il ne restait que d’actionner, j’ai reçu une grosse baffe quand j’ai su que je ne pouvais rien faire avec elle. Au début j’ai pensé que c’était à cause de mon empressement mais j’ai rapidement remarqué que cette pénible situation durait dans le temps.  
Une semaine après, Je suis retourné dans les bras de ma première femme pour tenter avec elle. Une seconde baffe. J’ai pris mon pied avec. J’ai vite compris ce qui m’arrivait. Comme la nouvelle s’impatientait, elle est rentrée chez elle en colportant mon secret. J’ai été la risée de mon quartier pendant un an et demi. Après le scandale, j’ai répudié la première et ensuite je me suis consacré à ma guérison »
Pensez-vous alors que le maraboutage peut provoquer l’impuissance ?

Alassane Gueye, un marabout de Yoff s’exprime sur cette affaire. D’après lui, cette maladie peut être causée par un excès d’amusement de la part des hommes mais aussi par les mauvaises habitudes de masturbation et le maraboutage qui rendent impuissant.
« Une femme jalouse peut être fatale à l’homme. Certes, nous avons la force physique mais elles ont le plus important : l’esprit. Elles sont prêtes à user de toutes stratégies pour mettre K.O un Monsieur. » Affirme le marabout d’un ton sec. «  Elles sont malicieuses et leurs techniques c’est de priver de leur mari ce qu’ils ont de plus précieux : leur bijou de famille».

Enquête Exclusive : L’impuissance, le cauchemar des hommes sénégalais
Une étrange solution mise en place par un marabout pour soigner l’impuissance
L’Afrique, un continent rempli de mystère. Des choses et des réalités qui dépassent notre entendement. Nous avons suivi  un marabout, Alassane Gueye pour mieux comprendre comment il met en place cette potion magique. Les scènes que nous avons assistées nous ont complétement retournées. Jamais nous n’avions assisté à de tels moments.

Enquête Exclusive : L’impuissance, le cauchemar des hommes sénégalais
Un mélange de bizarreries a le pouvoir de soigner l’impuissance. Cette composition nous a tous mis bouche bée.
Dans sa cours, assis en face de nous, le marabout Alassane Gueye pose trois bols. L’un de couleur blanche rempli d’eau et les deux autres disposants d’étrangetés. Une poudre magique (contenant les secrets de la guérison) est mélangée dans le premier bol ayant une pierre,  deux boules africaines représentant les « testicules » des hommes, un bâton venant d’un arbre et qui mesure 18 centimètres. Un couteau et un pilon sont posés à côté de ces bols.

Que représentent ces ustensiles ? En tout cas, Alassane Gueye lave un moment le couteau et précise que c’est un aspect important puisque qu’il permet de couper, quoi ? On ne sait pas trop. Le pilon est également lavé et doit ensuite doit être posé en position verticale.
Enquête Exclusive : L’impuissance, le cauchemar des hommes sénégalais

Enquête Exclusive : L’impuissance, le cauchemar des hommes sénégalais

L’atmosphère s’alourdit, les yeux sont rivés sur ce que fait le « Serigne ». Sait-il ce qu’il concocte ? D’autres produits viennent compléter les premiers. Un verre de thé (ataya) rempli de sel est déposé sur le sol. Un autre aspect a littéralement attiré notre attention : 6 balles de Pistolet vont participer à ce mélange
Enquête Exclusive : L’impuissance, le cauchemar des hommes sénégalais

Enquête Exclusive : L’impuissance, le cauchemar des hommes sénégalais
Le tout fini dans le bol blanc. La potion est prête et pour montrer son efficacité, Alassane gueye prend une quantité de ce mélange pour en boire. Il en prend une deuxième et en  fait boire à son invité :
«  Je sens une sensation de chaleur dans mon corps » dit-il.
Cette sensation montre que dans les 30 minutes qui vont suivre, la personne malade sera active à 100 pour  100.

Enquête Exclusive : L’impuissance, le cauchemar des hommes sénégalais

Enquête Exclusive : L’impuissance, le cauchemar des hommes sénégalais
Nous sommes retournés ensuite voir A.D, celui qui a été victime de maraboutage. Après la prise de ce médicament traditionnel, c’est un air de soulagement qui nous a accueillis :
«  Je remercie le bon Dieu de m’avoir fait connaitre ce marabout. Je ne croyais pas à ces histoires la mais depuis que j’en ai consommé je dis Alhamdoulilah . Ce jour même, j’ai senti des effets bizarres qui se produisaient dans mon corps et j’ai testé son efficacité. La joie quand j’ai su que j’étais enfin libéré ! »
Vérité ou bluff ? Alassane Gueye, le marabout affirme que les ancêtres africains nous ont légué un trésor : la médecine africaine. Plusieurs personnes désespérées, après avoir recourues à la médecine européenne  viennent le voir dans l’espoir de guérir. La potion est vendue à 950 milles francs. Tarif cher mais ils sont prêts à payer le prix pour retrouver leur virilité. Reste à savoir si le cas d’A.D n’est pas purement psychologique et que cette potion fonctionne réellement sur une personne victime d’impuissance.

Enquête réalisée par Rokhy Goudiaby, étudiante en communication  journalisme




Publicité



Facebook