Elections à la fédération de football: Me Augustin Senghor bien parti pour rempiler


Rédigé le Vendredi 23 Août 2013 à 15:42 | Lu 35 fois | 0 commentaire(s)


Dans 24 la fédération sénégalaise de football va connaître son nouveau président à l’issu des élections qui se tiennent ce samedi 24 août. Mais d’ores et déjà, tout porte à croire que le président sortant Me Augustin Senghor dispose de tous les atouts pour rempiler à la tête de l’instance faitière du football sénégalais.


Elections à la fédération de football: Me Augustin Senghor bien parti pour rempiler
Ses adversaires, 6 au total n’ont vraiment pas battu campagne, même si ils ont été aperçus sur quelques plateaux de télévision, radios et quotidiens. On n’a pas assisté à une campagne à la hauteur de l’évènement de la part des challengers du président sortant.   


Une situation qui plaide en la faveur de Me Senghor, qui dans une optique de rassembler autour de sa personne les 403 votants, a effectué une grande rencontre où les forces vives du football sénégalais en passant par les anciens présidents ont comme voulu « cautionner et parrainer » sa candidature.


Ce qui explique peut être l’attitude des autres candidats dont certains affirment que : « c’est un lobby très sûr qui s’est formé autour de Me Senghor pour sa réélection ».


Au cours de son mandat, Me Augustin Senghor a eu à faire face à plusieurs crises. On se souvient du bras de fer avec les arbitres et leur patron, les relations tendues avec l’Etat ayant causé le départ du Ministre des sports de l’époque en la personne de M. Malick Gackou, pour ne citer que celles-là.


On peut donc dire que le patron du football sénégalais s’en est bien sorti, puisqu’il part en pôle position et apparait comme le favori incontesté de ses élections.


A rappeler que le futur président aura besoin de rassembler au premier tour un maximum de 269 voix, soit les 2/3 des votants, pour passer devant les autres.


Pour sa part, le juge de la cour suprême sénégalaise, Jean Louis Toupane qui dirige la commission électorale de la fédération de football affirme que : « les textes seront totalement appliqués sans ménagement aucun ».




Publicité



Facebook