Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

EL HADJ IBRAHIMA DIAGNE DIT BEN BASS : Le sénégalais chef d’entreprise jusqu’en Chine, grand bâtisseur de plus d’une centaine de mosquées et trois églises s’en est allé


Rédigé le Mardi 30 Juillet 2013 à 21:30 | Lu 803 fois | 2 commentaire(s)


L’homme est d’un âge avancé, mais n’en avait pas du tout l’apparence. Selon des proches, il aurait travaillé jusqu’à 15H hier (lundi) avant de rentrer chez lui. Et ce matin, la nouvelle de son décès laisse sa famille, ses collaborateurs et autres employés dans le plus grand désarroi.


EL HADJ IBRAHIMA DIAGNE DIT BEN BASS : Le sénégalais chef d’entreprise jusqu’en Chine, grand bâtisseur de plus d’une centaine de mosquées et trois églises s’en est allé
Ancien technicien à la Rts, spécialiste aussi en menuiserie, le bonhomme a vraiment démarré ses affaires dans l’imprimerie vers la fin des années « 70 ». Petit à petit, Excaf voyait le jour en 1972. Patient et très attentif, mesuré dans l’âme, l’homme construisait à petit pas son puzzle.
 
Ben Bass Diagne a été l’un des premiers à prêté et vendre des caméras de haute performance à l’Office nationale de la Radio Télévision du Sénégal d’alors.
 
En 1992, il lançait le réseau MMDS, révolutionnant du coup la diffusion de programmes de télévision au Sénégal. La seule chaîne de télévision nationale était ainsi concurrencée par les chaînes internationales. Révolution de taille dans le secteur de l’audiovisuel, car les antennes MMDS communément appelées « Antennes Tv5 » par les populations connaissaient un succès fou. Il s’en suivra la création de la radio Dunyaa en 1995 et de plusieurs stations régionales, puis de Soxna Fm et sa fameuse mosaïque. Ce qui qui verra la création d’emplois pour plusieurs jeunes au chômage en ce temps.
 
Le patron d’EXCAF passait tout son temps à travailler, informe des proches, amis, collaborateurs et admirateurs. Ben Bass, c’était aussi l’homme d’affaire qui aurait des biens partout au Sénégal : l’immobilier ferait partie de ses activités, entre autres.
 
Sur le plan international, le Directeur Général du groupe EXCAF TELECOMMUNICATIONS, est connu dans les grandes sphères du monde cinématographique et serait propriétaire d’une grande entreprise en Chine, à Shangaï, précisément.
 
Un amoureux du social
Ben Bass comme il est communément surnommé, c’est aussi plus d’une centaine de mosquées construites à travers tout le pays et au moins trois églises, d’après ses proches.
La rénovation de la grande mosquée de Dakar, de l’église de Joal et la construction d’une grande école franco-arabe de trois étages d’un immeuble à côté du siège du groupe était à son actif. L’enseignement y est gratuit et tout est pris à ses propres charges.
Nombreux sont les personnes qui peuvent témoigner des larges de l’homme Ibrahima Diagne dit Ben Bass.
Selon toujours ses collaborateurs, des camions étaient remplis de denrées alimentaires et de hauts-parleurs pour aller servir les villages les plus reculés du pays.
L’homme paraissait le plus simplement possible. Pour beaucoup, la surprise a été immense de croiser le maître des lieux et de se rendre compte qu’il est habillé banalement en Tee-Shirt, jean et basket, adossé sereinement au mur de ses locaux, en train d’échanger avec ses amis. Voila le niveau de simplicité de l’homme.
Pour ses collaborateurs, leur patron avait toutes les possibilités du monde en termes de logistiques et de possibilités créatives, mais a toujours préféré demeurer sobre.
Les habitants des Hlm et surtout les jeunes et enfants viennent de perdre leur ami et « papa ». Selon des jeunes voisins, Ben Bass réglait 3nos problèmes et dans la plus grande discrétion. Les enfants avaient droit à toutes les gâteries possibles. Idem pour les nécessiteux qui ne désemplissaient des lieux de l’entreprise et même de ses domiciles ».
A un autre de s’émouvoir : « Ben Bass était spécial ! Il passait tout son temps à offrir des livres du Saint-Coran à ses hôtes ». Et le dernier qu’il aurait offert l’aurait été pour l’ancien international de basket transformé en imprimeur et actuel président de la fédération sénégalaise de Basketball, Baba Hadya Tandian. Celui-ci est sous le choc ! « Il m’a appelé dernièrement, on s’est rencontré, il y a juste quatre jours dans son bureau. Il m’avait promis des télévisions pour la Fédération. Ce matin, je l’ai appelé et lui ai laissé un message, à 10h 40. Hélas, je ne savais pas qu’il était mort ».
Récemment, son fils Iso Diagne nous informait de la finition de leur nouvelle bâtisse, un immeuble grand standing à Dakar, devant abriter la chaîne de télé RDV et toutes ses structures. Hélas, El Hadj Ibrahima Diagne dit Ben Bass ne verra pas cela.
La nouvelle de son décès en a surpris plus d’un.
La levée du corps est prévue demain matin à la mosquée des Hlm Patte d-Oie et l’enterrement aux cimetières de Yoff.
La rédaction de Peoplesenegal.com adresse ses sincères et dévouées condoléances à sa famille éplorée, ses enfants, ses collaborateurs et amis.

Peoplesenegal (Pa Assane Seck)



Nouveau commentaire :

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés