Doudou Ndir : ''Le ministère de l’Intérieur et la CENA veulent un processus électoral fiable''


Rédigé le Mercredi 10 Avril 2013 à 18:33 | Lu 105 fois | 0 commentaire(s)



Doudou Ndir : ''Le ministère de l’Intérieur et la CENA veulent un processus électoral fiable''
Le président de la Commission électorale nationale autonome (CENA), Doudou Ndir, a indiqué, mercredi à Dakar, que sa structure et le ministère de l’Intérieur comptent conduire ''un processus électoral fiable'', afin de maintenir le Sénégal dans son ''statut de pays phare'' en matière de démocratie et de bonne gouvernance.

La préoccupation majeure de la CENA, comme du ministère de l’Intérieur, ‘’c’est de conduire un processus électoral fiable pour maintenir le cap de la transparence, et de la situation du Sénégal comme un pays résolument encré dans la démocratie’’, a-t-il dit.

M. Ndir s’exprimait lors d’une visite de courtoisie effectuée à la CENA par le Général Pathé Seck, ministre de l’Intérieur et ses collaborateurs, pour perpétuer l’esprit de collaboration, et de partenariat qui a toujours existé entre les deux entités.

Le processus qui va conduire aux élections a démarré depuis 1er avril 2013 avec la révision exceptionnelle des listes électorales.

La CENA est chargée de contrôler le processus électoral dans le but de s’assurer qu’il est mené dans les conditions de transparence, pour que le ‘’Sénégal puisse conserver son statut de pays phare en matière de démocratie et de bonne gouvernance’’, a déclaré son président.

Selon lui, ‘’ce qu’il faut c’est de sensibiliser les Sénégalais pour qu’ils aillent vers les commissions administratives pour s’inscrire pour au moins s’acquitter de leur devoir de citoyen’’.

‘’Maintenant, nous allons nous diriger vers des opérations qui seront séquencées. Nous allons, dès à présent, mettre des gardes fous pour arriver avec des séquences qui seront mis en œuvre avant le 14 mars 2014 la date des élections municipales, locales et régionales’’, a indiqué M. Ndir.

Pour sa part, le Général Pathé Seck, ministre l’Intérieur compte avec la CENA ‘’ajuster les actions à dérouler sur le terrain. Il y aura une bonne synergie pour nous permettre de relever les défis qui sont liés au déroulement des opérations électorales’’.

Chargé de l’organisation matérielle des élections, M. Seck est venu ‘’pour recueillir les recommandations de la CENA et maintenant avec mes collaborateurs, nous organiser pour dérouler. Nous sommes actuellement dans la période de révision de listes électorales qui a démarré et une période courte de trois à quatre mois’’.

Il a également demandé aux ‘’citoyens de s’inscrire pour la révision des listes électorales, parce que le temps passe vite et il ne faudrait pas qu’au terme de cette période qu’il ait des demandes de prolongation et que ça perturbe le processus électoral’’.

‘’Nous allons aller sur le terrain pour voir le fonctionnement des commissions administratives qui sont déjà en place se déroule comme on l’avait prévu’’, a expliqué le Général Pathé Seck.

Au cours de cette rencontre, le ministre Pathé Seck a proposé une rencontre dans les dix et quinze jours qui viennent pour, au niveau des experts respectifs, approfondir les quelques préoccupations soulevées par les deux parties.



Nouveau commentaire :
Facebook

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


Publicité



Facebook