Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

Doudou Ndiaye Mbengue baptise son fils au nom de Macky Sall «Appelez-le Président»


Rédigé le Samedi 15 Mars 2014 à 19:30 | Lu 545 fois | 0 commentaire(s)


Macky Sall, le président de la République, a un homonyme. C’est son griot et non moins chanteur attitré, Doudou Ndiaye Mbengue, qui lui a fait cet honneur. Le nouveau-né a vu le jour depuis plus d’un mois, mais c’est seulement avant-hier qu’il a été baptisé.

Un cadeau du ciel, une joie inqualifiable, une aubaine, une grâce divine… Beaucoup de mots et de superlatifs qui ont traversé comme une rafale l’esprit du chanteur. Comme le refrain d’une de ses chansons, il se l’a répété à tue-tête lorsqu’on lui a annoncé la bonne nouvelle. Sa deuxième épouse venait de donner naissance à leur premier enfant, un bébé de sexe masculin. Malheureusement, une fausse note a presque aussitôt plombé l’atmosphère des grands jours qui régnait au sein de la famille Mbengue. Ndèye Mbow doit faire face à quelques complications suite à son accouchement. Doudou Ndiaye Mbengue, l’heureux papa, se doit d’être au chevet de son épouse, alitée dans une clinique. Les jours passent, les heures filent, le nouveau-né grandit, la santé de sa mère s’améliore. Ce n’est qu’un mois et dix jours plus tard, qu’ils regagnent enfin leur domicile familial. Le «griot» du Président peut enfin laisser exploser sa joie et donner un nom à son poupon. Le lendemain (avant-hier, jeudi 13 mars, le rituel pour le «Toudd» (baptême) s’annonce pour le moins fastueux. Rien de bien étonnant car l’enfant porte le nom d’un grand homme, celui du président de la République, Macky Sall. Un chef d’Etat en miniature qui a fait valser beaucoup de pontes et de personnalités politiques à ses pieds. Thèrèse Faye, directrice de la Case des tout petits, Abdoulaye Mbodj, directeur de l’AIBD (aéroport international Blaise Diagne), l’ancien Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye, faisaient partie de ce ballet impressionnant.

«J’ai donné à mon fils le nom de Macky pour raffermir nos liens»

Seulement, la présence d’Adama Faye, frangin de Marième Faye Sall, la Première dame, a été encore plus saisissante. Le beau-frère du Président est venu présenter ses vœux à l’artiste au nom du couple présidentiel. Mais plus cocasse encore, il était chargé de lui transmettre un message du chef du Gouvernement. C’est Doudou Ndiaye Mbengue «himself» qui raconte : «il m’a dit que le Président a demandé qu’on appelle mon fils Président et non Macky !» Une instruction ferme qu’il mettra un point d’honneur à exécuter. Nous n’en doutons point ! Ses rapports avec le chef de l’Etat le valent bien non… «Macky Sall et moi entretenons des relations particulières. C’est pour raffermir ces liens que j’ai décidé de baptiser mon fils à son nom. C’est un honneur pour moi, pour mon épouse et tous mes proches. Toute ma famille, sans exception, était d’accord sur le choix du nom de mon enfant». Il ne reste plus qu’à prier pour que le bout de chou soit à la hauteur de son homonyme. En attendant, il sera organisé pour lui une grande cérémonie courant Avril, pour célébrer son baptême. Un «nguenté» digne d’un Président, peut-on déjà imaginer. En attendant le jour J, Doudou Ndiaye Mbengue prévoit d’organiser son anniversaire à lui le 5 Avril à Sorano. Une date à retenir. Longue vie au nouveau Président…

L'Observateur






Publicité



Facebook