Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

Dispute - Kémi Séba s’excuse « Je n’ai pas pensé aux téléspectateurs » (Vidéo)


Rédigé le Lundi 3 Février 2014 à 05:33 | Lu 1067 fois | 11 commentaire(s)


Paix à tout mes frères et sœurs de luttes, de couleurs, ou de douleurs.
D’emblée, je tiens à m’excuser auprès des téléspectateurs pour ce piètre spectacle audiovisuel auquel nous nous sommes livrés cette semaine, fou malade et moi même dans ce « clash » (même ce terme est enfantin) s’étant déroulé dans l’émission où je suis chroniqueur depuis la rentrée, à savoir le GRAND RENDEZ VOUS (2STV).
Un Homme véridique doit savoir reconnaître ses erreurs quand erreur il y a (et ceux qui me connaissent réellement savent que je n’hésite JAMAIS à me remettre en question). Mon erreur FONDAMENTALE a été d’abandonner mon costume de chroniqueur pour accepter de me disputer avec le frère de manière inaudible.
Je n’ai pas pensé aux téléspectateurs, je ne les ai pas respecté en agissant de la sorte. Il aurait été plus pertinent, plutôt que de réagir à ce que j’estimais être une digression vis à vis du sujet, d’écouter intégralement mon interlocuteur, et répondre point par point à tout ce qui, selon moi, s’apparentait à des contre-vérités ou des attaques insensées.
Je ne l’ai pas fait et je m’en excuse PROFONDÉMENT.
Dès qu’on est un personnage public , on a tendance à ne pas toujours se remettre en question PUBLIQUEMENT, et à penser que s’excuser d’un mauvais comportement, c’est faire preuve de faiblesse. JE NE LE PENSE PAS. ET si c’est être FAIBLE que de reconnaître ses erreurs, alors je suis EXTRÊMEMENT FAIBLE, je le dis sans problème.
Pour ce qui est du fond…
Ce que je pense foncièrement des ONG occidentales qui viennent soit disant nous prêter mains fortes n’a absolument pas changé.
Thomas Sankara, déclarait, au siège de l’UNION AFRICAINE, « ceux qui nous prêtent, sont ceux qui nous ont colonisé ». Il le disait hier des gouvernements occidentaux, je le dis aujourd’hui de ces ONG occidentales (quand bien même elles se drapent sous le manteau du commerce équitable), et je préférerai toujours plus être soutenu par le Venezuela et l’Iran sur le terrain anti-impérialiste que par les ONG occidentales (et cela ne fait pas de moi un raciste anti-blanc comme la presse européenne qui diabolise tout les dissidents aime me qualifier).
MAIS CELA VEUT IL DIRE QUE FOU MALADE N’EST PAS MON FRERE OU QUE YEN A MARRE NE SONT PAS DES GENS QUE J’ESTIME ETRE DES RÉVOLUTIONNAIRES RÉELS?
Non, évidemment non. Je les considère (et cela n’engage que moi), comme des frères et soeurs COURAGEUX, qui se battent selon leurs PARADIGMES, avec SINCERITE et abnégation. leurs paradigmes n’est pas le mien de toute évidence, mais cela n’empêche en rien, EN CE QUI ME CONCERNE EN TOUT CAS, la fraternité.
Il peut y avoir désaccords de méthodes, mais cela ne doit pas conduire à une impasse ou à une posture de frères ENNEMIS parce qu’il y a des désaccords. NOS ENNEMIS N’ATTENDENT QUE CA (j’y reviendrai plus bas).
Agir fraternellement aurait peut être du consister de mon côté, à tenter convaincre en privé, certains frères de YEN A MARRE avec qui il m’est arrivé de parler, de se prononcer publiquement sur le fait que:
-travailler avec certaines ONG americaines et européennes,ou de recevoir le soutien politique des LAURENT FABIUS et autres pouvait être critiquable, et était effectué par eux avec prudence et grande méfiance en ayant une distance critique par rapport à ces actes. CETTE SIMPLE CLARIFICATION PUBLIQUE, qui indiquerait une REMISE EN QUESTION de temps à autre, aurait éradiqué toutes controverses.Mais les interpeller de manière PUBLIQUE , comme je l’ai fais, était peut être, maladroit,et a pu laisser penser que j’étais leur adversaire, ce qui n’est pas le cas.
LES ENNEMIS TAPIS DANS L’OMBRE N’ATTENDENT QUE CA…
Si cette affaire devait révéler quelque chose, ce serait l’éternel capacité de nos ENNEMIS à se servir d’une quelconque FRICTION pour EXACERBER NOS TENSIONS. A peine le « clash diffusé, que certains appellent à la guerre de faction de part et d’autre. J’ai pu spectaculairement constaté que mes adversaires politiques de FRANCE (vous les connaissez) qu’ils soient blancs,JUIFS ou nègres HYSTERIQUEMENT FRANCOPHILES, qu’ils soient pilotés par le gouvernement français ou par leur propre HAINE à l’égard de notre combat, tentent de jeter une MARMITE D’HUILE SUR LE FEU.
IL FAUT ATTAQUER KEMI SEBA! c’est un USURPATEUR! Un DANGER pour la démocratie au SENEGAL, et en Afrique! Le même PARASITAGE des forces qui animent tout derrière la scène, et laissent les marionnettes tenter de nous pousser, YEN A MARRE ET MOI, dans UNE GUERRE OU LES SEULS GAGNANTS SERONT LES ENNEMIS DE L’AFRIQUE. Je connais TROP L’HISTOIRE pour tomber dans ce piège et ces SALETES, et j’espère que de l’autre côté, YEN A MARRE aura assez de sagesse pour ne pas se laisser manipuler par les fauteurs de troubles.
J’ai été vraiment blessé entre autre par le « retourne dans ton pays » du frère FOU MALADE, mais je LE PARDONNE en osant esperer que ce propos était dit sous le coup de l’énervement.
YEN A MARRE et FOU MALADE, malgré ce débat qui n’aura plus lieu d’être, sont MES FRERES, et sur bien des POINTS font à mes yeux, un TRAVAIL EXEMPLAIRE.
Je présente donc, une nouvelle fois, mes sincères excuses à TOUTES LES PERSONNES QUE J’AI PEU OFFENSé, à travers ce pugilat médiatique.
Paix et affection. Ceux qui veulent détruire ce combat que je mène n’y parviendront pas, car notre motivation est céleste et ancestrale..Comprenne qui pourra.
Pour rappel voici l’émission ou le clash a eu lieu entre Kémi Séba et Fous-Malade






Publicité



Facebook