Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

Diagna Ndiaye-Cheikh Amar: Les deux sapeurs dans le « Macky » pour sauver Macky


Rédigé le Dimanche 18 Août 2013 à 12:40 | Lu 183 fois | 0 commentaire(s)


Mamadou Diagna Ndiaye du Cnoss et Cheikh Amar de TSE sont tous les deux connus de tous. Mais beaucoup de gens ne savent pas, ou presque personne encore, leur relation avec le nouveau régime dirigé par Macky Sall. Derniereminute.sn est en mesure de vous dire que ce sont des relations très fluides entre le président de la République et ces deux hommes. Et c’est Macky Sall qui en est demandeur, nous confie-t-on.


Diagna Ndiaye-Cheikh Amar: Les deux sapeurs dans le « Macky » pour sauver Macky
Il s’agirait d’une relation stratégique pour respecter deux promesses majeures qui, si elles ne sont pas respectées dans un cours délai, peuvent lui être fatales. Et l’une d’entre elles, est une priorité dans son « Yoonu Yokkute ». Il s’agit de l’agriculture. Sur ce, il a misé sur le patron de TSE, Cheikh Amar qui gère ce secteur en mettant à la disposition de l’Etat tous les moyens, notamment la distribution des semences, des engrais et des urées pour cette année ainsi que du matériel agricole dès la prochaine campagne agricole. D’ailleurs certains avaient fustigé le fait que Cheikh Amar ait gagné ce marché en parlant de gré à gré.

Accusations qui avait été rejetées par le conseiller technique en communication du ministère de tutelle, Bachir Fofana, dans nos colonnes. Il n’est pas d’ailleurs surprenant que Macky s’attaque aux textes de l’ARMP qui pourraient constituer un obstacle pour lui dans l’exécution de certains dossiers sensibles comme celui de l’agriculture.



Wade est informé d’ailleurs des relations très étroites qui existent depuis quelques temps entre Cheikh Amar et Macky Sall, raison pour laquelle, il est passé par ce dernier pour remettre une lettre à sont successeur, selon la presse. 


Outre l’agriculture, il y a le dossier des inondations. De sources concordantes, c’est Diagna Ndiaye qui est au cœur de ce dossier, surtout en ce qui concerne les logements sociaux pour reloger les sinistrés entres autres nécessiteux. « Je suis là pour voir ce qui a été fait et ce qui a été fait est satisfaisant. Pour la première fois dans l’histoire du Sénégal, en trois (3) mois, un volume aussi important de logements a été réalisé (486 logements) », s’est réjouit le Président en visite sur les lieux hier.


Et derniereminute.sn est en mesure de vous dire, que c’est l’homme d’affaire Diagna Ndiaye qui est à l’origine de la concrétisation de ce projet en levant non seulement des fonds, mais aussi c’est lui qui a fait appel aux marocains qui assurent la construction des logements. Tout le sens de la visite de Macky au Maroc sur proposition, nous dit-on, de M. Ndiaye.


« C’est au Maroc que l’Etat du Sénégal est allé chercher l’entreprise pour la construction du projet de logement de 20 000 logements sociaux via Diagna Ndiaye », nous confie une source. Il s’agit de la société immobilière Holmarcom qui veut investir le continent. Ainsi, le groupe présidé par le Marocain Mohamed Bensalah lance son premier projet immobilier à Dakar,  à travers une prise de participation majoritaire dans la société sénégalaise de promotion immobilière, Peacock Investments. « Holmarcom marque son entrée par un important projet de logements sociaux qui s’inscrit dans le cadre du programme de l’Etat sénégalais «Une famille, un toit» qui vise la construction de 20.000 logements dont 5.000 confiés à la société Peacock Investments », nous confie-t-on. Information qui figure d’ailleurs dans le site de l’entreprise.


Fier de cette réalisation qui s’inscrit dans le programme des 2000 logements destinés aux sinistrés à Tivaouane Peulh et Niagues, Macky a assuré que la totalité des logements sera livrée d’ici au mois d’octobre 2013.
Deux épines enlevées du pieds de Macky Sall par Diagna Ndiaye et Cheikh Amar et ça fait sans doute des mécontents du côté des autres hommes d’affaires qui commencent à faire de sorties pour se rebeller contre le régime. 


Et cette phrase du président, lors de sa visite, en dit long sur l’apport significatif de cette relation stratégique : « le rythme avec lequel ont été construits ces logements devrait inspirer l’action du gouvernement ». No comment.
www.derniereminute.sn




Publicité



Facebook