Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

Dernière minute : Karim Wade et Cie enregistrent une nouvelle "victoire" à la Cédéao


Rédigé le Vendredi 3 Mai 2013 à 19:34 | Lu 116 fois | 0 commentaire(s)



Dernière minute : Karim Wade et Cie enregistrent une nouvelle "victoire" à la Cédéao
La Cour de justice de la Communauté Économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) devait se prononcer hier sur l’affaire opposant l’Etat du Sénégal à d’anciens dignitaires du défunt régime libéral. Mais, en raison de l’indisponibilité de l’un des membres, c’est finalement aujourd’hui que la juridiction communautaire s’est prononcée, en se déclarant compétente pour étudier la requête de Karim Wade et Cie. Selon notre source, « la Cour a rejeté toutes les exceptions de l’État », tout en reconnaissant « l’urgence de statuer sur le différend», avant de décider de « renvoyer le dossier au fond le 17 mai prochain ». Voyant en cette décision « une victoire » pour les libéraux face à l’armada déployée par l’État, notre source indique que l'État a jusqu'au 10 Mai pour présenter ses arguments à la cour.
En effet, les libéraux avaient dépêché 3 avocats (Me Ciré Clédor Ly, Me Demba Ciré Bathily et Me Seydou Diagne) au siège de la Cédéao (Abuja, Nigéria), là où l’Etat en a mobilisé 11 (Mes Felix Moussa Sow, El Hadji Diouf, Pape Khaly Niang, Simon Ndiaye, El Hadji Ndiaye, Moustapha Mbaye, Samba Bitèye, Aly Fall, Abdou Kane, William Bourdon du barreau de Paris, Soulèye Fall).
Pour rappel, dans un premier arrêt, la Cour de justice de la Cédéao s’était prononcée en faveur des libéraux et avaient jugé illégale la mesure d’interdiction de sortie du territoire infligée à certains d’entre eux. Face à l’intransigeance des autorités sénégalaises, Karim Wade et Cie ont demandé l’arbitrage de la juridiction supranationale tout en demandant la suspension du Sénégal des instances de la Cédéao.
Rewmi




Publicité



Facebook