Décès de Mandela : Macky Sall décrète trois jours de deuil national


Rédigé le Vendredi 6 Décembre 2013 à 17:06 | Lu 72 fois | 0 commentaire(s)



Décès de Mandela : Macky Sall décrète trois jours de deuil national
Le chef de l’Etat Macky Sall a décrété trois jours de deuil national, à partir de vendredi, pour rendre hommage à l’ancien président sud-africain, Nelson Mandela, décédé jeudi soir à Johannesburg à l'âge de 95 ans, des suites d’une longue maladie.

Le président du Sénégal Macky Sall estime qu’avec le décès de Nelson Mandela, héros de la lutte anti-apartheid, l’Afrique contemporaine vient de ‘’perdre un géant, une de (ses) plus grandes figures’’.

‘’Nous venons de perdre un géant, une des plus grandes figures de l’Afrique contemporaine. Aucun homme de notre temps ne s’est autant donné pour la cause de son peuple, de l'Afrique, pour le bien de l'humanité entière’’, a dit Macky Sall, dans un communiqué du service de presse de la présidence de la République parvenu à l’APS.

‘’Nelson Mandela nous a enseigné le courage, la résistance, le pardon. Il a révélé en nous ce qu'un humain pouvait avoir de meilleur’’, a déclaré M. Sall, actuellement à Paris où il participe au Sommet de l’Elysée sur la sécurité en Afrique.

‘’Nous l’admirions comme un héros des temps modernes et admirions sa sagesse qui sera éternelle. Mandela s’en est allé, mais son œuvre gigantesque restera une des plus achevées jamais produite par un homme’’, a-t-il ajouté.

Peu avant le chef de l’Etat, le porte-parole du gouvernement, Abdou Latif Coulibaly, a exprimé la ‘’tristesse’’ du gouvernement, suite au de l'ancien président sud-africain Nelson Mandela, jeudi à l'âge de 95 ans.

"Mandela bénéficiait d'une reconnaissance dans son pays et dans le monde entier. Pour l'estime que nous lui portions, nous faisons part de notre tristesse", a-t-il dit, dans un entretien en wolof, sur la radio privée RFM.

M. Coulibaly, qui annonçait la réaction du chef de l'Etat du Sénégal, Macky Sall, a indiqué que, "pour le moment, où la nouvelle vient de tomber", il ne pouvait rien avancer au sujet de l'hommage que le Sénégal rendrait au défunt leader.

"Nous allons exprimer notre tristesse suite à cette douleur que nous partageons avec le monde entier. Pour l'attitude que nous aurons, nous allons la donner dans les prochains jours", a-t-il ajouté.

"Le Sénégal ne sera pas en reste pour rendre un hommage mérité à Mandela et à sa gloire", a poursuivi le porte-parole du gouvernement.

Nelson Mandela est ‘’l’un des plus grands fils de l’humanité qui par ses combats courageux contre l’apartheid a puissamment favorisé l’éveil des consciences des peuples opprimés’’, a salué le Groupe Bennoo bokk yaakaar.

‘’Il restera une figure marquante du courage et de l’esprit de résistance à l’arbitraire, souligne dans un communiqué le Groupe BBY qui salue (aussi) la belle résistance de cet homme de conviction et exprime son immense respect pour ses différents combats’’.

Le Groupe ‘’adresse ses plus sincères condoléances à toute l’humanité, au peuple sud africain, à l’Afrique toute entière et à l’ensemble des femmes et hommes qui, comme lui, luttent encore en faveur de la libération des peuples.’’

Il estime que disparition de Nelson Mandela ‘’commande que l’Afrique maintienne allumée la flamme qui lui a permis de surmonter les épreuves, haines et rejets de l’autre’’.

Nelson Mandela avait été hospitalisé à Pretoria du 8 juin au 1er septembre dernier 2013, à la suite d’une infection pulmonaire récurrente, résultat de ses 27 années d'internement, notamment dans la colonie pénitentiaire de Robben Island, près du Cap.

Mandela, premier président noir de l'Afrique du Sud et symbole de la lutte contre l'apartheid, laisse le souvenir d'un géant politique dont le courage et l'influence ont été salués par les dirigeants de la communauté internationale.

Vendredi 6 Décembre 2013 - 12:37





Publicité



Facebook