De la CBAO à la CDC : Les dessous du déménagement du trésor d'Aïda Diongue


Rédigé le Jeudi 6 Février 2014 à 14:11 | Lu 53 fois | 0 commentaire(s)


Avant hier mardi, la gendarmerie a procédé à l'enlèvement du contenu des coffres-forts d'Aïda Diongue à la Cbao pour les mettre à la Caisse de dépôt et de consignation.


Selon Le Populaire, l'opération qui a été menée par le Gign a été ordonnée par le juge d'instruction en charge du dossier vendredi dernier. C'est à cette date que la Caisse de dépôt et de consignation a été saisie par le magistrat pour recevoir le trésor d'Aïda Diongue. Deux greffiers ont ensuite été désignés pour aider à l'inventaire des biens lors de l'opération. L'un avait pour tâche de consigner l'argent liquide, évalué selon le journal, à des milliards en billets de banque. L'autre de consigner les biens matériels comme l'or, les bijoux, etc. Et mardi, sous escorte du Gign, des gendarmes de la Section de recherches de Colobane, le juge d'Instruction, les deux greffiers, les responsables de la Cdc et ceux de la Cbao se sont retrouvés dans la salle des coffres de la Cbao. L'inventaire a alors été fait et consigné sur procès-verbal. Puis il a procédé à l'enlèvement de tout le butin et son transfèrement par fourgons blindés dans les coffres-forts de la Cdc, sous protection du Gign.




Publicité



Facebook