Dakar inondé, Macky se rend nuitamment sur les lieux sinistrés


Rédigé le Jeudi 8 Août 2013 à 13:19 | Lu 78 fois | 1 commentaire(s)


SMS a encore surpris son monde, hier soir. En effet, comme il l’avait fait l’année dernière en se rendant incognito et en pleine nuit à Thiaroye Guinaw Rail pour constater de visu l’étendue des dégâts des inondations en banlieue, il a remis ça, hier. En effet, peu après 23 heures, le chef de l’Etat a débarqué à Grand-Yoff pour s’enquérir de la situation des populations et de l’état du bassin de rétention des eaux aménagé dans ce quartier pour éviter que l’eau déboule dans les maisons pendant les pluies. SMS s’est donc déplacé en délégation restreinte à Grand-Yoff, sans tambour ni trompette, en une visite improvisée. Car il n’était accompagné ni de son Premier ministre, ni de ses ministres, ni des Dg des services concernés par la question des inondations.


Dakar inondé, Macky se rend nuitamment sur les lieux sinistrés
…Grand-Yoff…
Il y est allé seul, avec sa garde rapprochée, très allégée donc. Cela, histoire d’être en contact direct avec les populations avec qui il a parlé, et donc il s’est informé de la situation par rapport à la pluie d’hier et de la saison pluvieuse qui s’annonce. SMS voulait ainsi savoir ce qui se passe sur le terrain, par lui-même, sans protocole, ni censure. Et il a vu. Lui qui a suivi les infos, hier, dans les médias a appris que des populations de Grand-Yoff étaient touchées par la pluie d’hier sur Ndakaaru. Il est allé à leur rencontre. Et après sa visite, il a concédé que la situation liée à la question des inondations est très compliquée. Mais que le gouvernement œuvre pour trouver des solutions durables à ce problème. Il a aussi expliqué qu’il était en train de préparer une grande tournée nationale pour s’enquérir de la situation des inondations à travers tout le pays.
…Hier nuit
Son objectif étant de savoir véritablement ce qu’il en est pour mettre en œuvre les solutions les plus efficaces pour régler les problèmes. Et SMS ne compte pas se laisser distraire dans cette volonté, puisqu’il entend aller sur le terrain, auprès des populations, chaque fois que de besoin, pour vérifier par lui-même que ses directives sont mises en œuvre par les ministres, et que les problèmes des Sunugaaliens sont pris en charge. C’est en tout cas le message qu’il a livré à Grand-Yoff, nuitamment ce mercredi. Il a surtout voulu rassurer les populations qui ont fait les frais de la pluie d’hier qu’elles seront soutenues. Car «nak», ce sont les eaux du canal, rempli à ras bord, qui ont débordé et envahi près d’une vingtaine de maisons. Les occupants des ces maisons ont d’ailleurs dû être évacués leur domicile pour trouver refuge ailleurs. Ces sinistres ne savent, en effet, pas où donner de la tête.
sudonline.sn
 




Publicité



Facebook