DPG de Mimi Touré: Et la protection de l'enfant ?


Rédigé le Mardi 29 Octobre 2013 à 13:33 | Lu 51 fois | 0 commentaire(s)


A l’issue de la Déclaration du Premier Ministre, nous avons remarqué une absence totale de la protection de l’enfant dans la vision du Gouvernement.


La question de la modernisation des daaras a été évoquée de manière restrictive parce qu’elle s’inscrit plus globalement dans le cadre d’un plan qui a été validé consensuelle-ment notamment le plan stratégique d’éradication de la mendicité des enfants.

L’importante avancée dans le domaine de la protection de l’enfant notamment la Stratégie Nationale de Protection de l’Enfant (SNPE) et le financement de son plan d’action n’ont pas été évoqués. C’est pareil pour le Code de l’Enfant.

Au regard de tout cela, on peut valablement douter de l’engagement du Gouvernement à prendre en compte sérieusement la question de la protection de l’enfant et à lui affecter les ressources nécessaires à sa prise en charge.

Il est urgent que toutes les associations de la société civile interpellent le Gouvernement sur le caractère prioritaire des droits et de la protection de l’enfant. Même si cette cible ne vote pas, elle reste quand même l’avenir de la Nation.

Pèdre NDIAYE
Président du CADE
Ancien membre du Parlement
National des Enfants       




Publicité



Facebook