Communiqué du Khalife général des Mourides sur les propos du Professeur Sankharé


Rédigé le Vendredi 23 Mai 2014 à 21:24 | Lu 69 fois | 0 commentaire(s)



"Le Coran me suffit comme compagnon et guide
J'adorerai mon Seigneur par le biais du Coran jusqu'à mon dernier souffle"
Cheikh Ahmadou Bamba.


Suite aux propos tenus par le professeur Sankharé, rapportés par la presse et non démentis par le mis en cause qui :

1-remet en cause le statut d'illettré et le voyage nocturne du prophète Mouhamad (PSL)

2-soutient l'antériorité de la sourate Fatiha à l'islam et l'existence de fautes dans le coran,

Je voudrais rappeler à toute la Umma que Cheikh Ahmadou Bamba a magnifié toute sa vie durant le saint Coran dont il dit: "en sa qualité de livre le plus pertinent Dieu à mis en lumière à travers lui, de la façon la plus explicite le passé, le présent et le futur. Il est pour nous le repère, le droit chemin. Quiconque lui tourne le dos rencontrera les malheurs. Quiconque s'en écarte tout en s'éloignant de ses enseignements ne le fait qu'à cause de ses nombreux vices. Son Livre est pour moi un guide, un droit chemin, une miséricorde et une lumière éternelle. Tout disciple qui se réclame de moi doit régulièrement réciter le coran qui est le meilleur livre révélé ".

Fort de ses enseignements et recommandation de Cheikh Ahmadou Bamba, je voudrais au nom de la Umma:

1- exprimer mon indignation et condamner vigoureusement les propos au caractère regrettable et attentatoire au message du Coran, à la dignité du prophète Mouhamad (PSL) et à la foi islamique.

2- partager la peine de tous les musulmans et leur exprimer ma détermination à œuvrer avec eux à la défense de l'islam et de ses nobles idéaux.

3- prier pour qu'Allah soubhanahou watahala préserve tous les musulmans et le Sénégal de l'égarement, des errements, des propos discourtois, irrespectueux à l'égard de la foi d'autrui ou injurieux, source de de perte et d'avilissement des peuples et de menaces de la concorde, de la stabilité et de la cohésion nationales.

Fait à Touba le 23 Mai 2014

Pour le Khalif général des Mourides
Son Porte parole
Cheikh Bassirou Mbacke Ibn
Serigne Abdou Khadre Mbacke




Publicité



Facebook