Vipeoples.net  | Site d'actualité sénégalaise des VIP

Cheikh Sidiya Diop: “Idriss Déby a donné 3 milliards pour la campagne de Macky”


Rédigé le Dimanche 11 Août 2013 à 00:47 | Lu 129 fois | 1 commentaire(s)



Cheikh Sidiya Diop: “Idriss Déby a donné 3 milliards pour la campagne de Macky”
Economiste de formation, M. Cheikh Sidiya Diop (photo), fait partie de la génération montante d’hommes politiques sénégalais. Secrétaire général de la Ligue des Masses (LM), une formation politique largement implantée au Sénégal, Cheikh Sidiya, vit en France avec sa famille et suit de près l’évolution politique  de son pays.
La Ligue des Masse, dit-il, s’inscrit dans une logique de mettre un terme dans un bref délai au régime actuel du Président Macky Sall, qu’il accuse de népotisme et de favoritisme qui n’honorent pas l’image sous régionale et internationale du Sénégal.
Le Secrétaire Général de la Ligue des Masses, est l’un des rares hommes politiques sénégalais, qui connait bien le Tchad et sa classe politique.
Dans l’interview qu’il a accordée à la rédaction du blog de Makaïla Nguébla, il établit un lien dangereux entre le régime d’Idriss Deby et celui de Macky Sall et s’inquiéte.
Il demande au Président sénégalais d’être beaucoup sérieux dans la gestion des affaires publiques et de se concentrer sur l’essentiel sinon de démissionner.

Interview
Blogmak : Bonjour M.Cheikh Sidiya Diop !Pourriez-vous, vous présenter aux lecteurs du blog de makaila !
Cheikh Sidiya Diop : Je suis Cheikh Sidiya Diop, 39 ans, marié et père de famille, économiste de formation, Secrétaire général de la Ligue des Masses, Panafricaniste et socialiste.

Blogmak : le Président Macky Sall, a suscité un réel espoir au peuple, après son élection en 2012. Aujourd’hui, le peuple sénégalais déchante. Qu’en pensez-vous au niveau de la Ligue des Masses ?
Cheikh Sidiya Diop :Le Président Macky Sall est la déception du siècle. Son magistère  vient juste de commencer et les populations en ont raz le bol et ne cessent de rouspéter.  Et, je  comprends parfaitement l’enlacement des populations qui ont été endormies par les promesses dithyrambiques voire, fantasmagoriques du candidat Macky Sall qui n’arrive toujours pas à créer  un seul emploi, au contraire, il a créé que des chômeurs.  Avec Macky Sall, les Sénégalais ont droit à des délestages intempestifs en gaz, en eau et en électricité. Les prix des denrées ont augmenté de façon exponentielle. La sécurité intérieure comme extérieure est remise en cause sans oublier l’insécurité routière. Idem pour l’immobilisme du régime de Macky  Sall face aux inondations malgré les préventions météorologiques. Des secteurs sont en crise concave sans issue tels que l’éducation, la santé, l’agriculture etc. Je regrette mais le Président Macky Sall est la déception du siècle parce qu’il navigue inutilement à vue  sur les exigences et les urgences. Or, les  questions sont précises et pressantes pour le Président Macky Sall qui   doit aller à l’essentiel en apportant des solutions à des l’épineuse équation de la demande sociale  etc.. Manifestement le Président Macky Sall se distingue par une inaptitude à manœuvrer le pays.  Et, encore unefois, le Président Macky Sall doit se ressaisir  pour faire revivre cet espoir du peuple qui s’effondre.

Blogmak :Au sein de la diaspora sénégalaise, des rumeurs circulent sur la question du favoritisme de plus en plus encouragé au  Sénégal. Que dites-vous ?
Cheikh Sidiya Diop : C’est connu que sous le magistère du Président Macky le clientélisme  a atteint son summum. Toutes les nominations et les recrutements  qui pleuvent dans les ambassades, les délégations et consulats, sont colorés. Les critères qui définissent les profils sont  la famille du Président ou de sa femme,  les « Toucouleurs » ou tout simplement de Fatick. Et ce qui est grave pour la diplomatie qui a ses réalités et ses exigences. Malheureusement, petit à petit on assiste impuissant à l’extinction de notre lustre qui occupait une place confortable dans le concert des nations. C’est scandaleux !

Blogmak : le fils de l’ancien Président sénégalais, Karim Wade, est arrêté depuis le mois d’avril. Dernier. On lui reproche d’avoir détourné des milliards. Ses partisans, crient au complot. Quelle lecture fait la Ligue des Masses sur son arrestation et l’affaire des biens mal acquis au Sénégal ?
Cheikh Sidiya Diop : Karim Wade a été arrêté illégalement sur instruction du président Macky Sall. Ce dossier est arbitraire et monté sur la base d’accusations fabriquées, mensongères et inexactes. Le Président Macky Sall en tant qu’accusateur n’a jamais pu apporter la preuve de ses accusations malgré l’institution sur mesure qu’il s’est taillé, la Crei qui n’est rien qu’une juridiction  injuste, politico-politicienne et immorale. En conséquence  pour la Ligue des Masses,  Cette affaire Karim Wade est montée malencontreusement de toute pièce et  a pour seul objectif de s’acharner sur la famille biologique ou politique du Président Abdoulaye Wade, solder des contentieux crypto personnels et d’intimider tous les autres opposants gênants au régime actuel. C’est pour cela nous exigeons  la libération immédiate et sans condition du Ministre d’Etat Karim Wade ainsi que tous les détenus politiques et d’opinions du Sénégal y compris ceux du M23.

Blogmak :vous êtes un des rares hommes politiques sénégalais, qui connaissez  bien la sphère politique tchadienne. Que saviez-vous du rapport entre le Président Macky Sall et Idriss Deby ?
Cheikh Sidiya Diop : Effectivement je connais bien le landerneau politique tchadien et je suis de très prés l’évolution de la vie politique tchadienne. Je  connais le Tchad pour être allé plusieurs fois à Ndjamena où j’ai que des sœurs et  frères. J’entretiens d’excellentes relations avec les opposants commeSaleh Kebzabo,  et, bien sûr,  Ngarlejy Yorongar. Je profite de cette occasion pour réaffirmer mon soutien indéfectible au peuple tchadien dans sonprocessus de déboulonnement du président-dictateur, Idriss Deby Itno.  Pour en revenir à votre question, je sais  qu’il existe une forte similitude entre les deux despotes que sont Deby et Macky qui entretiennent une complicité séculaire. C’est connu que Deby est le parrain de Macky.

Blogmak : lapresse en ligne au Sénégal, a répandu des rumeurs sur le financement par Idriss Deby de la campagne du Président Macky Sall. L’information est-t-elle vraie ou fausse ?
Cheikh Sidiya Diop : Je ne suis pas en mesure de répondre avec exactitude sur ce prétendu financement. Mais il apparaitrait que le Président Deby aurait participé au financement de la campagne électorale du candidat Macky Sall à la hauteur de 3 milliards de francs Cfa. Et que l’argent aurait transité par le Mali et  remis cash  à un des ses actuels conseillers. C’est la rumeur qui circule sur la toile.  Il apparaitrait aussi que le Président Deby avait fait infiltrer  des  hommes venus prêter mains fortes aux casseurs sénégalais. Sinon, c’est connu que le Président Deby a toujours rêvé de déstabiliser le régime du Président Wade. Il figure en pôle position des lobbies extérieurs engagés et déterminés pour le départ du Président Wade. Et pour atteindre son objectif, il ne sait pas cacher pour apporter  son concours financier, politique et militaire.

Blogmak : Au Chapitre des droits de l’homme, le Sénégal, a régressé depuis l’accession au pouvoir du Président Macky Sall, Seydi Gassama et Me Assane Dioma sont dans le collimateur des dignitaires. Comment expliquez-vous ce recul ?
Cheikh Sidiya Diop : Je ne vois pas un homme politique, un syndicaliste ou un défenseur des droits humains qui n’est pas inquiété ou harcelé dans ce pays où le régime du Président Macky Sall use et utilise les méthodes staliniennes pour étouffer  toute personne pouvant apporter la moindre contradiction. Moi-même j’en ai fait l’expérience. Ces gens ont commencé par des menaces verbales ensuite par des harcèlements téléphoniques. Ils m’ont par la suite envoyé trois costauds ensuite des des masseuses professionnelles ont pris le relais et finalement c’est une haute autorité de l’Apr qui est venu m’apporter  de l’argent et me proposer un poste de ministre conseiller que j’ai poliment decliné. Pour vous dire que c’est comme çà que le régime mégalomane du Président Macky Sall fonctionne.  Sinon comme tout homme politique je m’indigne du recul profond des droits et des libertés au Sénégal et j’appelle solennellement le régime du Président Macky Sall à plus de retenue et à respecter les droits de la personne humaine afin de garantir la construction d’une république démocratique, respectueuse des libertés et des droits fondamentaux garantis par notre constitution.  

Blogmak: Le 07 mai dernier, votre parti a dénoncé l’expulsion du  blogueur tchadien, qui vivait depuis 2005 à Dakar alors que le Sénégal est connu par sa légendaire Téranga. Est-ce que c’est la remise en cause de cette valeur historique de votre pays au profit des intérêts entre Idriss Deby et Macky Sall ?
Cheikh Sidiya Diop : je tenais à réaffirmer une fois de plus que la Ligue des Masses condamne sévèrement l’expulsion de l’opposant tchadien Makaila NGUEBLA, et, le Parti exige son retour dans les plus brefs délais et sans conditions au Sénégal qui une terre d’asile pour tous les enfants du Continent Africain.La Ligue des Massescondamne également toutes ses reconduites arbitraires, illégales et surtout commanditées. Je le dénonce et je le dis clairement parce que laTeranga sénégalaise est légendaire et ne doit être  entachée par le Président Macky Sall qui a obéit  aux injonctions du Président Deby qui a commandité l’expulsion de l’opposant tchadien Makaila Nguelba.  Ce qui est scandaleux pour le Sénégal  qui est un pays connu pour son hospitalité et son assurance.

Blogmak :Vous avez soutenu que dans l’affaire du blogueur tchadien, certains dignitaires du régime sénégalais ont montré leurs limites. Que dites-vous de la dissonance dans le rang du Gouvernement sénégalais ?
Cheikh Sidiya Diop : Un Etat sérieux qui se respecte doit avoir une position claire et stable. Malheureusement le régime du Président Macky Sall a varié plusieurs fois dans  ses propos contradictoires qui ne tiennent surtout pas la route.  Si officiellement la position du régime de Macky Sall s’était appuyée sur la prétendue irrégularité administrative de blogueur tchadien. Officieusement ils ont tous dit sur ce Monsieur : c’est un escroc qui devait de l’argent à son compatriote qui a déposé plainte contre lui, il a demandé 24 heures à la police  pour ramener les 175000 Francs et il a fuit en Guinée. Ces gens là m’ont même dit que le bloggeur Tchadien était un ivrogne, qui avait élu domicile dans un Bar à Grand Yoff où il raffolait du Soumsoum et des  prostituées. Il m’ont même dit que ce Monsieur trafiquait de l’or dans les mines de Sabadola.  Pour vous dire qu’on a affaire à un Etat qui tâtonne  et  qui improvise le plus souvent par  des enfantillages et des  défaillances. Ce qui est sûr, cette affaire est malheureuse et au  final, le Sénégal s’est retrouvé tout seul avec un camouflet. C’est du jamais vu  des africains qui expulsent un africain et qui se fait adopté par des Européens. C’est honteux !

Blogmak : Hissein Habré, ancien Président tchadien qui vivait en exil, a été arrêté au mois de juillet dernier. Il est accusé des violations des droits de l’homme au Tchad. Quelle est la position de la Ligue des Masses ?

Cheikh Sidiya Diop : Dans cette histoire c’est le modus operandi que nous déplorons. On ne peut pas créer une chambre africaine composée que de magistrats sénégalais, travailler sur la base de documents fournis par l’administration de Deby et refuser aux avocats de Habré d’accéder au dossier et à leur client. Sinon, juger Hisséne Habré ne méritait pas tout ce tintamarre. Soit ce monsieur est coupable des délits qui lui sont reprochés, on le juge et on n’en parle plus. Sinon, qu’on le laisse tranquille vivre sa vie d’asile politique. Rappelons que le Président Habré vit depuis 23 ans au Sénégal. Il est bien intégré dans notre pays. Il y a ses épouses et ses enfants dont certains sont nés et ne connaissent que le Sénégal. En plus, il ne dérange personne et mène une vie rangée et discrète. Donc, ce qui dérange le plus dans ce dossier, ce n’est pas la question de trouver la vérité en diligentant une enquête sérieuse et objective tout en prenant compte  les prétendues victimes, mais plutôt, une question d’argent  en amont et en aval. Comment Deby peut il financer un procès dont lui-même, est lourdement impliqué, c’est contradictoire !

Blogmak:Face à l’évolution politique actuelle que connait le Sénégal, que propose la Ligue des Masses aux Sénégalaises et aux Sénégalais ?
Cheikh Sidiya Diop : Le Sénégal est bloqué et face à ce blocage, il faut qu’au préalable que le  Président Macky Sall parte et que l’on puisse organiser des élections générales anticipées.  La Ligue des Masses a la solution magique pour transformer ce pays sur tous les plans. Sans oublier  le concours des experts et compétences de ce pays qui regorge que de ressources humaines et intellectuelles.  Ce pays n’est pas dur à gérer, c’est une question de rigueur et de volonté politique. Nous avons à la Ligue des Masses des experts qui travaillent et réfléchissent quotidiennement sur les préoccupations majeures des sénégalaises et des sénégalais. Nous n’allons pas attendre d’accéder au pouvoir pour dire que nous avons hérité d’une mauvaise situation, nous réfléchissons et travaillons. Un parti doit se mettre à jour et anticiper sa gouvernance et  avoir quelques profils des femmes et des hommes qui la composent.
Propos recueillis à Paris, par Makaila Nguelba


Nouveau commentaire :

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


Publicité



Facebook