Centrafrique. Une journaliste française, originaire d'Angers, assassinée


Rédigé le Mercredi 14 Mai 2014 à 10:50 | Lu 69 fois | 0 commentaire(s)



Une photojournaliste française, Camille Lepage, a été tuée en République Centrafricaine, selon l'Elysée. Elle avait 26 ans et était originaire d'Angers. « Le Président de la République a appris avec une grande tristesse le décès de la journaliste Camille Lepage, qui effectuait un reportage en République Centrafricaine », annonce l'Élysée dans un communiqué. Son corps a été trouvé lors d'une patrouille de la force Sangaris, à l'occasion d'un contrôle effectué sur un véhicule conduit par des éléments Antibalakas, dans la région de Bouar. « Le chef de l'État a demandé l'envoi immédiat sur le site du drame d'une équipe française et de la police de la force africaine déployée en RCA », déclare le communiqué : «Tous les moyens nécessaires seront mis en œuvre pour faire la lumière sur les circonstances de cet assassinat et retrouver les meurtriers de notre compatriote ». Depuis Tbilissi, en Géorgie, où il se trouve actuellement, François Hollande a précisé que la photojournaliste était « sans doute tombée dans un guet-apens », soulignant que son assassinat ne resterait pas « impuni ». La photographe française a été tuée dans une embuscade qui a fait au moins dix morts parmi les milices chrétiennes anti-balaka et d'ex-rebelles Séléka, à Gallo, dans l'Ouest, selon une source de la gendarmerie de Bouar. « Il y a eu des affrontements qui ont duré plus d'une demi-heure et ont fait au moins dix morts, dont quatre Anti-balaka et six ex-Séléka et peuls armés », ces derniers ayant tendu l'embuscade, a affirmé cette source. Des photos publiées dans le New York Times, Le Monde… Les photographies de Camille Lepage ont été publiées dans le New York Times, The Guardian, Le Monde, Libération, Le Parisien ou encore Le Nouvel Observateur. On pouvait suivre la photojournaliste, 26 ans, originaire d'Angers, sur son site et son profil twitter. Son dernier tweet, datant du 6 mai, comporte une photo Instagram alors qu'elle voyageait en République Centrafricaine, dans la région d'Amada Gaza : « Voyageant avec des Antibalakas vers Amada Gaza, à environ 120 kilomètres de Berberati ». Ouest France


Nouveau commentaire :
Facebook

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés


Publicité



Facebook