Centrafrique : Des miliciens anti-balaka égorgent le maire musulman d’une ville du


Rédigé le Mercredi 5 Mars 2014 à 10:11 | Lu 262 fois | 0 commentaire(s)



Centrafrique : Des miliciens anti-balaka égorgent le maire musulman d’une ville du
Koaci- Des combattants de la milice, anti-balaka Rechercheranti-balaka ont poursuivi et tranché la gorge du maire Recherchermaire, seul musulman Recherchermusulman resté dans la ville de Mbaiki RechercherMbaiki au sud de la Centrafrique, vendredi 28 février, selon Amnesty International. Saleh Dido, maire Recherchermaire musulman Recherchermusulman de la ville de Mbaiki RechercherMbaiki,localité située au sud-est de Bangui a eu la gorge tranchée par les combattants de la milice anti-balaka Rechercheranti-balaka qui l’ont intercepté sur la route dans le quartier de Baguermi, alors qu’il fuyait sa maison pour se réfugier à la gendarmerie, selon le Monde. « Je suis né ici. J'ai fait des enfants ici. Je suis à la mairie depuis cinq ans, j'ai prêté serment, je suis patriote. Pourquoi devrais-je partir ? Je veux vivre dans mon pays… » avait déclaré Saleh Dido peu avant sa mort Recherchermort, le maire Recherchermaire dont la famille était venu du Tchad en 1918 pour s’installer dans le pays. Après sa mort Recherchermort, ses voisins chrétiens ont protégé sa femme, enceinte, et ses enfants, qui ont plus tard été évacués par la Misca RechercherMisca vers Bangui, en attendant un convoi ou un avion vers l'étranger. La petite localité avait pourtant reçu le 12 février la visite de la présidente de la transition du pays Catherine Samba-Panza RechercherCatherine Samba-Panza, qui venait d'effectuer sa première visite en province, accompagnée de Jean-Yves Le Drian RechercherJean-Yves Le Drian, le ministre français de la défense. La force Française Sangaris qui est absente de la ville et la force Africaine reste cantonnée sur sa base sans effectuer de patrouille, la milice anti-balaka Rechercheranti-balaka règne en maître dans la ville. La ville qui représentait pour la présidente un symbole de « vie ensemble entre les communautés » et de « réconciliation » est désormais vidée de ses habitants musulman Recherchermusulmans qui avaient fui la violence des milices anti-balaka Rechercheranti-balaka, hostiles aux musulman Recherchermusulmans.



Dans la même rubrique :
< >


Publicité



Facebook