Boubacar Boris Diop, écrivain sénégalais


Rédigé le Samedi 27 Octobre 2012 à 01:00 | Lu 294 fois | 0 commentaire(s)



Boubacar Boris Diop, écrivain sénégalais


Né à Dakar en 1946, romancier, essayiste, dramaturge, et scénariste, il fut aussi le directeur du Matin de Dakar. En 1998, il a participé, avec dix autres écrivains africains, au projet d’écriture sur le génocide au Rwanda  : « Rwanda : écrire par devoir de mémoire ».

Œuvres de Boubacar Boris Diop


  • Le Temps de Tamango, Paris, L’Harmattan, 1981, coll. Encres noires. Réédition : Paris, Le Serpent à Plumes, 2002, coll. Motifs (Prix du bureau sénégalais du droit d’auteur)
  • Les Tambours de la mémoire, Paris, L’Harmattan, 1991, coll. Encres noires (Grand prix de la République du Sénégal pour les lettres)
  • Les Traces de la meute, Paris, L’Harmattan, 1993, coll. Encres noires
  • Le Cavalier et son ombre, Paris, Stock, 1997 (Prix Tropiques)
  • Murambi, le livre des ossements, Paris, Stock, 2000. Réédition enrichie d'une postface de l'auteur : Paris, Zulma, 2011.
  • Doomi Golo, Dakar, Papyrus, 2003 (en wolof)
  • L’impossible innocence, Paris, Éditions P. Rey, 2004
  • Kaveena, Paris, Editions Philippe Rey, 2006
  • Les petits de la guenon, Paris, Editions Philippe Rey, 2009 (traduction libre de Doomi Golo assurée par Boubacar Boris Diop lui-même)


Nouveau commentaire :
Facebook

Les messages jugés choquants seront de suite supprimés